Suivre La Chronique

Lampadaires intelligents pour une gestion éclairée

Sujets relatifs :

,
Lampadaires intelligents  pour une gestion éclairée

L'infrastructure d'éclairage de Los Angeles est la plus grande du monde.

Los Angeles a lancé un nouveau projet pilote afin de poursuivre sa politique de ville intelligente. Philips Lighting, spécialiste mondial de l'éclairage, est partie prenante dans cette stratégie.

Ainsi, en exploitant l'infrastructure d'éclairage urbain connecté existante de la ville, Philips Lighting déploie une nouvelle technologie et une fonctionnalité IoT (Internet des objets). Celle-ci comprend des capteurs fixés sur les poteaux d'éclairage et un logiciel qui collecte les données, les analyse et les partage avec les partenaires adéquats. Par exemple, de nouveaux capteurs acoustiques de surveillance du bruit ambiant permettent de réduire les délais de réponse en cas d'urgence et d'accélérer l'intervention des services de secours ou de sécurité. Ces capteurs peuvent détecter le bruit d'une collision de véhicules et fournir des informations en temps utile au système urbain de dispatching des services de secours. Plus de 200.000 lampes sont déjà installées le long des rues, voies expresses, tunnels et trottoirs de Los Angeles.

La plus grande du monde

L'infrastructure d'éclairage de Los Angeles est la plus grande du monde. Si chaque poteau d'éclairage peut collecter des données diverses au sujet de l'environnement urbain et de son utilisation, l'éclairage urbain peut offrir bien plus qu'un simple éclairage aux habitants. Susanne Seitinger, Global Sub-segment Manager, Professional Systems chez Philips Lighting, le formule autrement: «les progrès constants des systèmes d'éclairage connecté révolutionnent le fonctionnement des villes.

'Le service responsable de l'éclairage public sera ainsi en mesure d'évaluer la qualité de l'alimentation électrique de son réseau.'

Ils les transforment en vecteurs d'information qui peuvent collecter et partager des données et fournir de nouvelles connaissances essentielles pour la ville intelligente. Los Angeles est à l'avant-garde des innovations dans ce domaine et comprend bien comment la technologie peut s'adapter à la manière dont les individus et les collectivités interagissent avec leur ville.»

Autre exemple, l'an dernier, le Bureau of Street Lighting de Los Angeles a entamé le déploiement du Philips CityTouch. Ce système de gestion de l'éclairage urbain connecté emploie les réseaux mobiles existants et des technologies cloud pour commander l'éclairage urbain, surveiller son statut et analyser précisément la quantité d'énergie que chaque lampe consomme.

Son et lumière

Quant au nouveau projet pilote, il va enrichir ces fonctions en ajoutant des nœuds de capteurs et en testant de nouvelles applications, de façon à ce que la ville puisse maximiser ses investissements en infrastructures. Les nouvelles fonctions porteront sur la surveillance du bruit ambiant, de l'état de santé du réseau et sur les entretiens avancés.

Pour le bruit ambiant, de nouveaux modules de microphones détecteurs connectés seront ajoutés à un sous-ensemble de poteaux d'éclairage Philips CityTouch. Grâce à la collecte permanente des données sur les niveaux sonores, les gestionnaires et urbanistes pourront surveiller, regrouper et visualiser le bruit ambiant dans les différentes parties de la ville. Les données ainsi recueillies aideront à surveiller la pollution sonore, garantiront une réponse plus rapide aux plaintes en la matière, pour améliorer en fin de compte les décisions urbanistiques à long terme. En fixant des capteurs sonores à l'infrastructure d'éclairage urbain, on obtiendra ainsi pour la première fois un relevé aussi précis que varié du paysage sonore urbain.

Pour la surveillance de l'état de santé du réseau', les poteaux d'éclairage Philips CityTouch vont acquérir en continu et à très vaste échelle des paramètres essentiels sur la qualité de l'électricité. Le service responsable de l'éclairage public sera ainsi en mesure d'évaluer la qualité de l'alimentation électrique de son réseau. La fourniture de ces données aux autres services publics permettra aux gestionnaires de réseaux d'être rapidement informés de la moindre panne et donc, d'intervenir plus rapidement.

Reste les entretiens avancés pour lesquels l'éclairage urbain connecté fournira des données sur l'état de santé des luminaires, ce qui améliorera le planning des entretiens et réduira les frais. A l'avenir, ces données associées aux informations sur l'état de santé du réseau permettront l'établissement de modèles d'entretien avancés.

Nous vous recommandons

Tivoli GreenCity: officiellement le quartier le plus durable au monde

Tivoli GreenCity: officiellement le quartier le plus durable au monde

En obtenant la certification BREEAM de niveau «exceptionnel» pour les quartiers, Tivoli GreenCity fait coup double en étant le premier quartier du Benelux à décrocher une certification BREEAM Communities. Mieux :[…]

IsoHemp contribue à la rénovation d’une ancienne centrale électrique classée

IsoHemp contribue à la rénovation d’une ancienne centrale électrique classée

Vers une réduction de l’impact environnemental du béton

Vers une réduction de l’impact environnemental du béton

Des façades vertes peuvent réduire la gêne acoustique dans les bâtiments et à l’extérieur

Des façades vertes peuvent réduire la gêne acoustique dans les bâtiments et à l’extérieur

Plus d'articles