Suivre La Chronique

Lancement Appel à Projets be circular 2018

Sujets relatifs :

Lancement Appel à Projets be circular 2018

© vivian hertz

Le 22 février 2018, une soirée de lancement a été organisée au BEL pour annoncer le troisième appel à projets «be circular». Celui-ci a pour objectif de stimuler le développement de projets pilotes innovants s’inscrivant dans une logique d’économie circulaire en Région bruxelloise.

Cet appel à projets organisé dans le cadre du programme régional «be circular», est une initiative du Gouvernement de la Région bruxelloise en faveur des indépendants et des entreprises bruxelloises pour les soutenir dans leur créativité et développer des activités économiques au bénéfice de l’environnement et de l’emploi local dans une optique d’économie circulaire.

Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 15 mai 2018

«A Bruxelles, nous mettons tout en place pour passer de notre statut de champions du recyclage à celui de champion du réemploi, à la fois créateur d’emplois et de valeur ajoutée. Avec ce troisième appel à projets «be circular», nous aurons injecté en 3 ans presque 5 millions dans le financement d’une centaine de projets entrepreneuriaux innovants qui minimisent leur impact écologique», a expliqué Didier Gosuin, Ministre bruxellois de l’Economie et de l’Emploi.

L’économie circulaire, c’est du concret

Ces projets peuvent prendre des tournures pour le moins diversifiées, faire pousser des champignons sur des drèches de brasserie ou du marc de café, créer des objets à base de déchets de bois, récupérer les vêtements pour leur donner une seconde vie, mettre en location des vélos en bambou, etc. Les Champignons de Bruxelles, Permafungi, la Ferme nos Pilifs, Terre Asbl et CYCAD sont des exemples porteurs de projets en économie circulaire qui transforment les déchets en ressources, tout en créant des emplois localement.

«Les projets qui sont soutenus ont un impact direct sur nos habitudes de vie: l’alimentation locale, le réemploi des matériaux de nos bâtiments, la lutte contre l’obsolescence programmée,… Les acteurs économiques sont chaque jour plus nombreux à prendre conscience que l’environnement est une opportunité économique. Cette année, notre objectif est de développer des projets à impacts importants qui vont créer de l’emploi et faire de la transition de l’économie bruxelloise une réalité», analyse la ministre de l’Environnement, Céline Fremault.

Depuis 2016, ce sont 70 entreprises, start-ups et Pme, qui ont été sélectionnées dans des secteurs aussi variés que l’alimentation, la construction, la logistique, le recyclage et le design. La Région bruxelloise soutient ces acteurs avec une enveloppe de près de 3,3 millions d’euros pour les 2 éditions précédentes.

Nous vous recommandons

Le recyclage du polystyrène pour développer l’économie circulaire

Le recyclage du polystyrène pour développer l’économie circulaire

Total et Saint-Gobain travaillent ensemble afin de créer une filière dédiée au recyclage de polystyrène en France.  Avec l’aide du syndicat national des fabricants des produits laitiers et Citeo qui[…]

26/07/2018 | Totalpolystyrène
La Wallonie réglemente la gestion et la traçabilité des terres

La Wallonie réglemente la gestion et la traçabilité des terres

Des objectifs européens ambitieux en matière d’économie circulaire

Des objectifs européens ambitieux en matière d’économie circulaire

LafargeHolcim a traité 10 millions de tonnes de déchets en 2017 et ouvert de nouvelles installations de traitement

LafargeHolcim a traité 10 millions de tonnes de déchets en 2017 et ouvert de nouvelles installations de traitement

Plus d'articles