Suivre La Chronique

Lancement officiel de l’appel à projets «Territoire intelligent» en Wallonie

Sujets relatifs :

Lancement officiel de l’appel à projets «Territoire intelligent» en Wallonie

La Région wallonne s’est engagée résolument dans la révolution numérique, en conformité avec les ambitions de la stratégie Digital Wallonia 2019-2024. (© Digital Wallonia)

Le ministre wallon du Numérique, Pierre-Yves Jeholet et son homologue en charge des Pouvoirs locaux, Valérie De Bue viennent de lancer un appel à projets «Territoire intelligent». Bénéficiant d’une enveloppe de 4 millions d’euros, celui-ci a pour vocation d’encourager les villes et communes wallonnes à développer des projets numériques, que ce soit en matière d’énergie, d’environnement, de mobilité ou encore de gouvernance.

Quelques projets numériques ont déjà été développés sur le territoire wallon: applications mobiles, éclairage intelligent, plateforme participative, capteur de calcul de la qualité de l’air, etc. Ces projets ont le mérite d’exister mais ils doivent être renforcés, complétés et partagés de manière à permettre aux villes et communes d’effectuer leur révolution numérique.
A travers l’appel à projets «Territoire intelligent», les villes et communes wallonnes (seules ou à plusieurs) seront encouragées à développer des projets numériques s’inscrivant dans l’un des trois domaines suivants:

  •  l’énergie et l’environnement;
  •  la mobilité et la logistique;
  •  la gouvernance et la citoyenneté.

Concrètement, la Région wallonne interviendra dans le financement des projets à hauteur de 50% avec une intervention minimale de 20.000 euros (le maximum étant fixé à 250.000 euros). Afin de garantir la transformation numérique, les projets devront être valorisés à hauteur d’au moins 25.000 euros. L’enveloppe de 4 millions sera également divisée en deux enveloppes distinctes: une pour les projets de moins de 60.000 euros et une seconde pour les autres. Cela offrira l’opportunité à toutes les communes, qu’elles soient petites ou grandes, de développer leurs idées.
 «C’est une véritable opportunité pour les citoyens wallons, qui grâce à l’internet des objets ou l’intelligence artificielle, verront leur quotidien amélioré, mais également pour le dynamisme de notre tissu d’entreprises, de Pme ou de start-ups. De nouvelles activités pourront ainsi voir le jour, avec à la clé la création d’emplois», s’est réjoui Pierre-Yves Jeholet.

L’appel à projets se clôturera le 31 mars prochain. L’annonce des résultats est prévue à la mi-mai.

Nous vous recommandons

Premières soupapes Metso imprimées en 3D

Premières soupapes Metso imprimées en 3D

Metso a imprimé ses premières soupapes en 3D dans son usine d’Helsinki. Le constructeur teste ainsi le potentiel des technologies d’impression 3D dans le domaine des composants métalliques, ce qui lui permet[…]

23/01/2019 |
Nouveau système de surveillance pour les véhicules autonomes expérimentaux

Nouveau système de surveillance pour les véhicules autonomes expérimentaux

660.000 points de mesure d'électricité intelligents

660.000 points de mesure d'électricité intelligents

La CCW et le CSTC proposent une infrastructure expérimentale pour la Construction 4.0

La CCW et le CSTC proposent une infrastructure expérimentale pour la Construction 4.0

Plus d'articles