Suivre La Chronique

Le bâtiment des Archives de l’Etat à Anvers va retrouver son lustre

Sujets relatifs :

, ,
Le bâtiment des Archives de l’Etat à Anvers va retrouver son lustre

Construit en 1905 dans un style caractéristique de la néo-Renaissance flamande, le bâtiment des Archives de l’Etat à Anvers va être entièrement restauré. (Agence du patrimoine immobilier - © Kris Vandevorst)

Après plusieurs années d’attente, la Régie des Bâtiments entamera la dernière phase des travaux de rénovation des Archives de l’Etat à Anvers dès ce mois de mai 2019.

Les Archives de l’Etat à Anvers se trouvent sur la Door Verstraeteplaats, au centre du quartier résidentiel Zurenborg. Le bâtiment, qui date de 1905, a été érigé dans un style éclectique où on retrouve les caractéristiques de la néo-Renaissance flamande. L’utilisation de briques rouges sur une plinthe en pierre naturelle est particulièrement remarquable et le bâtiment se fond parfaitement dans le quartier et ses imposantes maisons de maître. Sa conception était avant-gardiste pour l’époque et a connu un grand succès sur la scène internationale.

Les mesures contre les incendies et l’humidité, les deux pires ennemis des archives, étaient particulièrement innovantes. Les salles d’archives ont ainsi été subdivisées en compartiments pour éviter la propagation d’un incendie en leur sein. Elles ont été séparées par des murs épais en béton armé avec des portes de chambre forte en métal. En cas d’incendie, les cages d’escalier fonctionnent souvent comme des cheminées qui véhiculent beaucoup d’oxygène; elles ont donc été placées hors des dépôts d’archives et isolées par des portes en métal. Par ailleurs, pour éviter les problèmes d’humidité, des trous d’aération ont été percés dans les murs extérieurs. Un véritable savoir-faire avant l’heure.

Près de 15 km de capacité de stockage!

Mais à partir des années 1990, suite à la forte croissance du nombre de fichiers d’archives, le  manque de place ne permettait plus de conserver quoi que ce soit. La Régie des Bâtiments et les Archives de l’Etat ont donc réalisé des plans pour un agrandissement et des travaux de rénovation approfondis. Le projet consiste notamment en l’intégration de deux maisons de maître adjacentes, la construction de salles d’archives souterraines supplémentaires et l’installation d’une coupole surmontant le jardin intérieur. De quoi plus que doubler la capacité de stockage pour atteindre près de 15 kilomètres!

Le bâtiment des Archives de l’Etat à Anvers a finalement fermé ses portes en 2007 pour connaître une première phase de travaux de gros œuvre. Dans l’intervalle, le personnel et les archives ont déménagé provisoirement dans le bâtiment des Archives de l’Etat à Beveren.

Une seconde phase qui s’est fait attendre

Si le gros œuvre est désormais terminé, les travaux de finition du bâtiment ont dû être reportés à cause d’un différend entre la Régie des Bâtiments et l’entrepreneur. A la suite de ce retard, le projet initial ne correspondait plus totalement aux besoins des Archives de l’Etat. Entre-temps, il est apparu que le dossier était techniquement dépassé: il a de nouveau fallu l’adapter à la législation et aux normes modifiées (par exemple la réglementation concernant l’accessibilité et celle relative à la prévention incendie).

Le dossier retravaillé a été attribué à un nouvel entrepreneur principal (Floré Bouwbedrijf), début 2019. Les travaux commenceront fin mai et si tout va bien, la réouverture des Archives de l’Etat à Anvers aura lieu fin 2020.

Une restauration qui respectera l’esprit et, autant que possible, la lettre

Le cahier des charges prévoit que l’entrée d’origine et l’escalier monumental seront restaurés et remis en service. L’ancienne cour intérieure, surmontée d’une coupole, sera transformée en salle de lecture confortable, ce qui permettra aux visiteurs de consulter les documents d’archives dans un environnement agréable. La bibliothèque, la salle de conférences et les bureaux, entre autres, seront attenants à cette salle centrale.

Les dépôts d’archives seront répartis sur les quatre étages supérieurs et les deux étages souterrains supplémentaires. Chaque salle d’archives disposera de son propre conditionnement d’air, ce qui permettra de conserver les documents dans des conditions optimales. Enfin, le caractère spatial spécifique et les matériaux authentiques des anciennes salles d’archives seront conservés dans la mesure du possible. Quant aux nouveaux matériaux, ils ont été choisis en fonction de leur durabilité et de leur authenticité.
Le coût global des travaux est estimé à environ 4,5 millions d’euros tvac.
 

Nous vous recommandons

Cofinimmo acquiert un nouveau centre de consultations médicales aux Pays-Bas

Cofinimmo acquiert un nouveau centre de consultations médicales aux Pays-Bas

Cofinimmo a acquis, par le biais d’une filiale, le futur centre de consultations médicales de Bergeijk, situé à environ 20 km d’Eindhoven. L’immeuble acquis pour un montant de plus de 5 millions[…]

20/09/2019 | ImmoSocio-Economie
DJI et Delair accélèrent la transformation digitale des entreprises

DJI et Delair accélèrent la transformation digitale des entreprises

8e filiale pour CPE

8e filiale pour CPE

Un projet alternatif pour réinventer le boulevard de Waterloo et l’avenue de la Toison d’Or

Un projet alternatif pour réinventer le boulevard de Waterloo et l’avenue de la Toison d’Or

Plus d'articles