Suivre La Chronique

Dossier

Le Belge rénove son habitation 4 fois dans sa vie

Le Belge rénove son habitation 4 fois dans sa vie

Dire que les Belges ont une brique dans le ventre est quasiment l’archétype du truisme. Néanmoins, s’ils adorent construire, ils aiment également rénover et décorer leur habitation. Fisa, l’organisateur de Batibouw, s’est penché sur le sujet. Résultats.

Propriétaires dans l’âme

Les propriétaires sont 82% à avoir préféré une maison plutôt qu’un appartement (18%), mais ils ne vivraient en moyenne que 12 ans dans leur bien. Les locataires, quant à eux, partent vers de nouveaux horizons après 7 ans. Si nous sommes en général très contents de notre habitation, nous y sommes également très actifs puisque nous changeons notre intérieur tous les 2 à 3 ans.

D’internet au professionnel

L’inspiration vient largement d’internet, mais aussi des salons de la construction et de la décoration. Par contre, l’ultime déclencheur entre l’inspiration et la réalisation sera l’avis donné par un professionnel. Plutôt rassurant!

La moitié des Belges retroussent leurs manches

En moyenne, nous retroussons nos manches 4 fois au cours de notre vie pour améliorer notre lieu de vie, la cuisine et la salle de bains arrivant en tête. Les travaux de peinture sont généralement faits «maison», mais, sans surprise, les travaux plus importants, comme des modifications au toit, le chauffage, les châssis et l’électricité sont confiés à des professionnels.

Travaux deux fois plus longs et budget dépassé

L’étude montre aussi que la moitié des travaux de rénovation prennent du retard, en moyenne de 7 semaines. Quant au budget, il dépasse l’estimation de départ de 16% en moyenne dans plus de la moitié des cas. A noter que les propriétaires ne sont pas les seuls à entretenir leur habitation. Les locataires y sont également attentifs puisque près d’un tiers d’entre eux effectuent des travaux afin d’adapter le logement à leur goût.

Nous vous recommandons

 Marché immobilier au 2e  trimestre 2018: moins de transactions mais des prix à la hausse

Marché immobilier au 2e trimestre 2018: moins de transactions mais des prix à la hausse

Après les années records de 2016 et 2017 sur notre marché immobilier, cette année a été quelque peu plus calme quant au nombre de transactions immobilières.  C’est ce qui ressort du[…]

Quand Jean Nouvel et Vinci Construction entonnent La Marseillaise

Quand Jean Nouvel et Vinci Construction entonnent La Marseillaise

Efficacité énergétique dans les bâtiments publics en Flandre: peut mieux faire

Efficacité énergétique dans les bâtiments publics en Flandre: peut mieux faire

Liens stratégiques entre Renson et OpenMotics

Liens stratégiques entre Renson et OpenMotics

Plus d'articles