Suivre La Chronique

Le Brussels Cruise Terminal sort de terre

Sujets relatifs :

,
Le Brussels Cruise Terminal  sort de terre

La passerelle.

Le Brussels Cruise Terminal, le terminal à passagers du Port de Bruxelles, est en chantier. Le quai, d'une longueur de 240 mètres et d'une largeur de 12 mètres, est en cours de construction en rive gauche du canal dans l'avant-port, à Neder-over-Heembeek. La phase initiale des travaux consiste à battre 47 pieux de 11 à 13 mètres de long dans le fond du canal, sur lesquels viendront se poser les dalles du nouveau quai. A noter qu'une grande partie des matériaux nécessaires à la construction du terminal sera acheminée par la voie d'eau, ce qui permettra une économie de 150 mouvements de camions.

Le terminal permettra l'amarrage à Bruxelles des bateaux de croisière fluviale qui sont limités, du fait de leur gabarit, à l'avant-port et donc au pont Van Praet. Ces bateaux, peuvent mesurer jusqu'à 135 mètres et accueillir jusqu'à 200 passagers. Des bateaux de ce type font déjà escale à Bruxelles à raison de 160 jours par an (13.000 passagers en 2015), mais doivent être amarrés au quai de Heembeek, un quai à vocation industrielle que le Port entend réserver à cette fonction. La construction du Brussels Cruise Terminal permettra donc de disposer d'un terminal digne du statut de capitale internationale de Bruxelles.

35.000 passagers par an

Il s'agit là d'un projet majeur pour le Port de Bruxelles, développé dans le cadre du Plan Canal, avec la collaboration, notamment, de la Région, de la Ville de Bruxelles, de Bruxelles Mobilité et de Visit Brussels. Plus concrètement, la chaussée de Vilvorde est en cours de réaménagement par Bruxelles Mobilité, et sera surplombée par une passerelle aménagée par la Ville de Bruxelles. Le Port proposera une activité Horeca sur le quai.

Le coût total du projet est de 5,9 millions d'euros, dont 5 millions à charge du Port de Bruxelles grâce aux dotations régionales. Le Port a par ailleurs bénéficié d'un financement Feder pour la moitié de cette somme. Bruxelles Mobilité (800.000 euros) et la Ville de Bruxelles (140.000 euros) complètent le financement du terminal.

Sa conception architecturale et technique a été confiée à l'AM Groupe GEI ' Dessin et construction sprl ' Ateliers Devisscher et Vincentelli, sélectionnée à la suite d'un appel d'offres européen.

Quant à l'étude socio-économique préalable au démarrage du projet, elle a conclu à une fréquentation de 35.000 passagers par an dans les prochaines années, ce qui représentera un montant d'environ 5 millions d'euros de retombées économiques pour Bruxelles chaque année.

Nous vous recommandons

Une nouvelle solution pour les façades vitrées

Une nouvelle solution pour les façades vitrées

Ineos Styrolution vient de présenter son nouveau grade renforcé de fibres de verre ASA UV UV Luran S 778T G2 pour les façades vitrées. Ineos Styrolution, acteur mondial dans le domaine des styréniques, a[…]

8e filiale pour CPE

8e filiale pour CPE

Nouvelle tuile tempête chez Wienerberger

Nouvelle tuile tempête chez Wienerberger

Etex s’allège en Grande-Bretagne

Etex s’allège en Grande-Bretagne

Plus d'articles