Suivre La Chronique

Le Centre des métiers de la pierre à Soignies enfin sur les rails

Sujets relatifs :

, ,
Le Centre des métiers de la pierre à Soignies enfin sur les rails

La première phase du Pôle de la pierre a été inaugurée dans les bâtiments classés du site de l’ancienne Grande Carrière Wincqz à Soignies. Ce nouveau Centre est entièrement dédié à la formation et à la perpétuation des savoir-faire liés aux métiers de la pierre ainsi qu’aux innovations dans ce secteur.

Face aux enjeux de pénurie de vocations dans le secteur, d’évolution technologique et de valorisation des métiers de la pierre, l’Institut du Patrimoine wallon (Ipw) avait  été mandaté en 2012 pour le montage d’un projet de revalorisation du site de la Grande Carrière Wincqz à Soignies avec la volonté d’y voir naître un centre qui soit dédié à la pierre. Un projet en deux phases a ainsi vu le jour pour transformer les bâtiments classés de cet ancien site d’extraction de pierre bleue en un centre de formation utilisé en partenariat avec le Forem, l’Ifapme et le Centre de formation aux métiers de la pierre (Cefomepi).

Centre de référence unique

Le montant des travaux réalisés dans le cadre de cette première phase s’élève à près de 3,5 millions d’euros pris en charge par la Wallonie dans le cadre de la politique du Patrimoine menée par le ministre Prévot. Le Pôle de la pierre propose un ensemble de formations et d’activités liées aux métiers de la pierre, de l’extraction à la commercialisation, en passant par la taille, la sculpture ou encore la gravure. Il prend en considération l’ensemble des pierres wallonnes.

La seconde phase sera terminée en 2020

Une seconde phase de travaux concernera la restauration des autres biens classés du site alliée à la construction d’un nouveau bâtiment. Ceux-ci abriteront à terme des ateliers et classes supplémentaires, une salle de dessin et une cafétéria d’une cinquantaine de places. Le marché public visant à désigner les entreprises chargées de ces travaux a été lancé, ce qui permettra à ceux-ci de débuter dès l’automne 2017 pour se terminer début 2020.

Cofinancement européen

Les travaux d’infrastructure de cette deuxième phase, estimés à près de 2 millions d’euros, bénéficieront également d’un cofinancement du Feder (UE/Wallonie), dont près de 800.000 euros à charge de l’Union européenne. L’équipement du Pôle en matériel pour les formations (outils informatiques et numériques de pointe, outillage électrique et pneumatique pour la taille de la pierre, cabines de dépoussiérage,…) pour un montant de 450.000 euros bénéficiera également d’une contribution de l’Europe.

Nous vous recommandons

Matériaux de construction: bientôt la fin de la hausse des prix?

Matériaux de construction: bientôt la fin de la hausse des prix?

Est-ce la fin de la crise des matériaux? Il est encore bien trop tôt pour l’affirmer, mais un rapport de la Fema-Feproma montre une évolution positive des prix, notamment entraînée par une augmentation des[…]

06/01/2022 | FemaFeproma
Matériaux de construction: 6 factures sur 10 payées en retard en 2021

Matériaux de construction: 6 factures sur 10 payées en retard en 2021

Les blocs de chanvre, la solution à la pénurie de matériaux?

Les blocs de chanvre, la solution à la pénurie de matériaux?

Prix en hausse et pénuries de matériaux, le nouveau quotidien des entreprises de construction

Prix en hausse et pénuries de matériaux, le nouveau quotidien des entreprises de construction

Plus d'articles