Suivre La Chronique

Le compromis «langage clair» débarque à Bruxelles

Sujets relatifs :

, ,
Le compromis «langage clair» débarque à Bruxelles

Après la Wallonie, le compromis «langage clair» fait son apparition à Bruxelles. La Fédération du Notariat (Fednot) et la Fédération des agents immobiliers francophones de Belgique (Federia) se sont associés pour la création de cet outil.

Un compromis de vente n’étant pas toujours facile à comprendre et des divergences d’interprétation pouvant potentiellement surgir entre les parties, les notaires et les agents immobiliers lancent le compromis «langage clair» à Bruxelles.
Ce document d’une dizaine de pages (au lieu des 20 à 30 habituelles) permet une compréhension des deux parties beaucoup plus aisée. Des hyperliens dynamiques renvoient à plus de 70 définitions de mots ou de notions juridiques pour rendre le document plus clair et compréhensible à tous.

Cela permet également une meilleure collaboration entre les notaires et les agents immobiliers pour, au final, obtenir des dossiers immobiliers de meilleure qualité où il n’y a pas de discussion sur la formulation des clauses prévues dans le document.
 

Nous vous recommandons

Les promoteurs immobiliers doivent-ils également assurer leur responsabilité décennale?

Les promoteurs immobiliers doivent-ils également assurer leur responsabilité décennale?

La loi Peeters oblige les entrepreneurs, architectes et autres prestataires de services à assurer leur responsabilité décennale pour des projets pour lesquels un permis définitif a été obtenu[…]

23/06/2020 | ConstructionImmo
Réforme CoBAT : les délais de rigueur prolongés

Réforme CoBAT : les délais de rigueur prolongés

Marchés publics: en cas de demande de prolongation des offres, que répondre ?

Marchés publics: en cas de demande de prolongation des offres, que répondre ?

Marchés publics fédéraux: des mesures pour soutenir les entreprises

Marchés publics fédéraux: des mesures pour soutenir les entreprises

Plus d'articles