Suivre La Chronique

Le jury du Prix Mies van der Rohe 2019 plébiscite une architecture qui met l’humain au centre de ses préoccupations

Sujets relatifs :

Le jury du Prix Mies van der Rohe 2019 plébiscite une architecture qui met l’humain au centre de ses préoccupations

Grand Parc Bordeaux avant (© Philippe Ruault)

© Romain Chocart Photographe Paris

Le 10 avril 2019, la Commission Européenne et la Fundació Mies van der Rohe ont dévoilé les gagnants du Prix d'architecture contemporaine de l'Union Européenne – Prix Mies van der Rohe 2019. Et c’est la France qui décroche la timbale avec deux projets parmi une liste de 383 ouvrages en provenance de 38 pays européens.

Le projet «Grand Parc Bordeaux» est le gagnant 2019 du Prix Mies van der Rohe. Quant au prix Architecture émergent 2019, il a été décerné au cabinet d'architecture BAST pour le réfectoire scolaire de Montbrun-Bocage.

Transformation de 530 logements – Grand Parc Bordeaux

Architectes: Lacaton & Vassal architectes; Frédéric Druot Architecture et Christophe Hutin Architecture.

Grand Parc Bordeaux après (© Philippe Ruault)

Le client est Aquitanis, office public de l'habitat de Bordeaux Métropole. L'ouvrage comprend la rénovation innovante de trois imposants bâtiments de logements permettant ainsi d'optimiser les espaces et d'apporter une nouvelle qualité de vie, en répertoriant soigneusement les qualités existantes à conserver et les manques à pourvoir. La transformation de chaque unité s'élève à 50.000 euros (hors Tva), mais le montant du loyer des anciens locataires n'a pas été majoré pour autant; de plus, ces derniers n'ont pas dû quitter leur appartement pendant la durée des travaux.

Le jury présidé par l’architecte danoise, Dorte Mandrup, a pris en compte le fait que le projet met au défi les parcs de logements européens existants datant de l'après-guerre en utilisant des moyens réduits pour créer un maximum d'effet plutôt que de procéder à une démolition, ce qui implique une importante consommation d'énergie. En outre, à une époque où les commissions responsables des logements sociaux réclament une réduction des surfaces des appartements, les volumes ont été augmentés.
«L'ensemble représente une opportunité de choix pour le logement social, basé sur l'optimisme et la modernité, rempli de générosité et donnant un nouveau visage à l'architecture et à ses possibilités.»

Réfectoire scolaire de Montbrun-Bocage

Architecte: cabinet BAST

(© BAST)

Le maître d’ouvrage est la commune de Montbrun-Bocage dans le département de Haute-Garonne. Cette cantine est une extension de l'école actuelle qui accueille 61 élèves.
Le Jury a été séduit par l'exécution extrêmement précise et les choix de conception qui ont fait de ce projet une oeuvre remarquable édifiée dans le cadre d'un budget relativement limité. «Le travail a été réalisé avec énormément d'humilité, en considérant le village dans son contexte et les paysages alentour, pour créer ainsi un ouvrage d'architecture respectueux de l'environnement.»

La cérémonie de remise des prix se tiendra le 7 mai 2019 à Barcelone.
 

Nous vous recommandons

Année record pour Matexi et des projets de construction plein la musette

Année record pour Matexi et des projets de construction plein la musette

Après une année 2018 record, Matexi présente à nouveau des chiffres en forte progression pour les premiers mois de 2019. Une réussite et une croissance fondées sur les redéveloppements[…]

19/06/2019 | ConstructionImmo
The Tulip, prête à éclore au cœur de Londres

The Tulip, prête à éclore au cœur de Londres

Chantier de rénovation lourde exemplaire à La Louvière: 94 logements publics font peau neuve

Chantier de rénovation lourde exemplaire à La Louvière: 94 logements publics font peau neuve

Le projet pour la prison de Haren remporte le prix Best Social Infrastructure Project

Le projet pour la prison de Haren remporte le prix Best Social Infrastructure Project

Plus d'articles