Suivre La Chronique

Le “Model Predictive Control”, système de régulation prédictif de Kieback&Peter

Sujets relatifs :

, ,
Le “Model Predictive Control”, système de régulation prédictif de Kieback&Peter

© phonlamaiphoto - stock.adobe.com

Kieback&Peter, acteur majeur de l’automatisation des bâtiments, lance le “Model Predictive Control”(MPC 2.0). Un système de régulation prédictif qui permet de réaliser des économies d’énergie de l’ordre de 15 à 35%.

Le MPC 2.0 fonctionne sur la base de modèles mathématiques et d’algorithmes prédictifs. Ceux-ci tiennent compte de l’inertie des bâtiments et des installations techniques. L’Intelligence Artificielle (IA) a également un grand rôle à jouer dans son bon fonctionnement. A travers le machine learning et le développement en continu des algorithmes, elle permet au système de régulation de s’adapter très précisément au bâtiment, aux installations techniques et aux comportements des utilisateurs.

Le système peut en outre gérer les charges de pointe pour permettre aux facility managers de bénéficier d’avantages tarifaires sur le marché de l’énergie.

Le MPC 2.0 peut être intégré à des installations neuves ou existantes.
 

Nous vous recommandons

Besix et Elia s’allient pour rendre les bâtiments moins énergivores et plus intelligents

Besix et Elia s’allient pour rendre les bâtiments moins énergivores et plus intelligents

L’entreprise de construction Besix et le gestionnaire de réseau Elia veulent donner un rôle actif aux bâtiments intelligents dans le système électrique. Partant du constat que les bâtiments sont[…]

25/02/2021 | EnergieIT & BIM
Orange installe une solution de Smart Parking pour le Waasland Shopping

Orange installe une solution de Smart Parking pour le Waasland Shopping

«Il semble évident qu’il arrivera quelque chose qui va radicalement changer le monde de la construction»

Interview

«Il semble évident qu’il arrivera quelque chose qui va radicalement changer le monde de la construction»

«La maison du future pourra s’adapter de façon dynamique à nos besoins»

Interview

«La maison du future pourra s’adapter de façon dynamique à nos besoins»

Plus d'articles