Suivre La Chronique

Le nombre d’indépendants dans le secteur de la construction a augmenté en 2020

Sujets relatifs :

, ,
Le nombre d’indépendants dans le secteur de la construction a augmenté en 2020

© Mike Baumeister

Le prestataire de services RH Acerta signale que, malgré la crise du coronavirus, 7% d’indépendants en plus se sont lancés dans le secteur de la construction en 2020 par rapport à 2019.

En 2020, en raison des confinements, du télétravail intensif et du chômage temporaire, les Belges se sont tournés en masse vers la construction et la rénovation. De nombreux Belges ont débloqué un budget pour rénover leur maison. Le secteur de la construction s’est donc montré plus attirant pour les indépendants débutants.

© Acerta
L’augmentation observée par Acerta peut s’expliquer par le grand nombre d’indépendants qui ont fait le grand saut en activité complémentaire (+ 14,7%). Le nombre d’indépendants à titre principal dans le secteur de la construction a de son côté baissé (- 6,4%).

L’occupation du personnel également en augmentation

Les entreprises actives dans le secteur de la construction ont également occupé plus de travailleurs en 2020 qu’en 2019. Leur personnel a augmenté de 1,5 %. Cela place le secteur de la construction en 5ème position des secteurs avec la plus forte croissance en matière d’occupation en 2020. 

© Acerta
«En 2020, le secteur de la construction a ressenti les effets de la pandémie, mais dans une moindre mesure. Les entreprises de construction n’ont dû fermer que pendant le premier confinement. Le fait que ce secteur ait pu tourner en grande partie “normalement” a encouragé de nombreuses personnes à démarrer une activité indépendante. Nombreux sont ceux qui ont préféré commencer en activité complémentaire, au vu de la situation économique incertaine. En Flandre, les indépendants du secteur de la construction ont profité du seuil réduit pour devenir indépendants. Le fait que les Belges ont passé la majeure partie du temps chez eux l’année dernière a aussi joué un rôle important. Beaucoup d’entre eux se sont mis à construire, rénover ou bricoler, ce qui a permis aux entrepreneurs du secteur de la construction de remplir leur agenda» déclare Nadine Morren, Directrice Service à la Clientèle chez Acerta.
 
Pour cette analyse, Acerta s’est basé sur le nombre de contrats de travail à durée déterminée et indéterminée signés dans 27.000 entreprises.
 

Nous vous recommandons

La construction est de moins en moins attrayante pour les étudiants

La construction est de moins en moins attrayante pour les étudiants

Juste avant la rentrée des classes, la Bouwunie fait le point sur l'éducation à la construction. Au cours de l'année scolaire écoulée, le nombre d'élèves en troisième[…]

31/08/2022 | Emploi
L'enseignement supérieur de la construction est en déclin

L'enseignement supérieur de la construction est en déclin

Interreg propose une nouvelle formation pour accélérer la rénovation énergétique

Interreg propose une nouvelle formation pour accélérer la rénovation énergétique

Beaucoup plus de salariés et d'indépendants dans le secteur de la construction

Beaucoup plus de salariés et d'indépendants dans le secteur de la construction

Plus d'articles