Suivre La Chronique

Le Phantom 4 RTK: un champion de la précision et de la compacité

Sujets relatifs :

, ,
Le Phantom 4 RTK: un champion de la précision et de la compacité

DJI, un des leaders mondiaux des drones civils et de la technologie d'imagerie aérienne, lance le Phantom 4 RTK, un drone d’arpentage de haute précision.

Il s’adresse aux entreprises qui réalisent des opérations d’arpentage, de cartographie ou d'inspection. Un nouveau module RTK est intégré directement au drone, fournissant des données de positionnement en temps réel, au centimètre près, avec une précision inédite sur les métadonnées des images.

Un drone sans RTK nécessite jusqu'à 40 points de contrôle au sol (Gcp) par km2 et l’installation de ces points de contrôle est chronophage. Grâce au module de positionnement RTK, le drone peut réduire le nombre de Gcp nécessaires à 0, ce qui économise au moins 75% du temps de configuration. Juste sous le récepteur RTK se trouve un module Gnss à redondance installé pour maintenir la stabilité de vol dans les zones de faible signal comme les villes denses. Ce nouveau drone offre une précision de positionnement de 1 cm + 1 ppm à l’horizontale, 1,5 cm + 1 ppm à la verticale et une précision horizontale absolue de 5 cm pour les modèles photogrammétriques.

Précision de données avec TimeSync

Afin d'optimiser les modules de positionnement du Phantom 4 RTK, le nouveau système TimeSync a été créé pour assurer une parfaite synchronisation entre le contrôleur de vol, la caméra et le module. De plus, TimeSync s'assure que le Phantom 4 RTK enregistre les paramètres d'objectif étalonnés en usine ainsi que la position, l'altitude et d'autres données sur chaque photo. La haute résolution du drone lui permet d’atteindre une distance d'échantillonnage au sol de 2,74 cm à une altitude de vol de 100 mètres.

La longue durée de vol (jusqu'à 30 minutes) du Phantom 4 RTK permet aux pilotes d'effectuer de longues missions sans avoir à faire atterrir le drone pour changer les batteries. Même si un site est trop grand pour être cartographié sur une seule charge, la fonction «reprise d’opération» permet de poursuivre automatiquement la mission une fois que la batterie a été remplacée.

Parmi les fonctionnalités proposées, on notera par exemple la possibilité de planifier les vols depuis le bureau, un nouveau mode «priorité obturateur» pour maintenir une exposition constante tout au long d’une mission, une alarme vent fort,…

Une solide référence

DJI travaille avec le géant autrichien et européen de la construction Strabag. Ce dernier utilise depuis 2010 des drones pour de nombreux projets de cartographie et évalue les avantages que procure l'utilisation des données aériennes en termes de réduction des coûts et d’amélioration de l'efficacité opérationnelle dans les travaux de modélisation 3D. Leur dernière acquisition dans ce domaine est le Phantom 4 RTK de DJI.

«L'utilisation des drones pour la cartographie des sites de construction présente de nombreux avantages. Leur intégration optimise notre flux de travail en simplifiant plusieurs étapes opérationnelles», souligne Thomas Groeninger, responsable de l’unité opérationnelle «Digital Object Survey and UAV» chez Strabag. «Les méthodes d’arpentage conventionnelles fournissent également des modèles 3D, mais les modèles numériques de terrain créés à partir de données de drones fournissent une densité de points plus élevée. C'est pourquoi, la réalité est représentée de façon beaucoup plus détaillée.»

Nous vous recommandons

Bureaux numériques chez Skanska

Bureaux numériques chez Skanska

La numérisation n’épargne aucun secteur et certainement pas celui de la construction. Ainsi, le développement de solutions logicielles permet aux professionnels de travailler plus rapidement et avec moins[…]

25/03/2019 | Chantiersdigital
La Bibliothèque royale fait peau neuve

La Bibliothèque royale fait peau neuve

Pont en composite: double première mondiale à Bruges

Pont en composite: double première mondiale à Bruges

Smart building commun chez Besix et Proximus

Smart building commun chez Besix et Proximus

Plus d'articles