Suivre La Chronique

Le plus gros calculateur industriel du monde

Sujets relatifs :

, ,
Le plus gros calculateur industriel du monde

Il s’appelle Pangea III et est le nouveau supercalculateur que Total vient de mettre en production. Il multiplie par 5 la puissance de calcul du groupe, portée à 31,7 pétaflops (1 pétaflop = un million de milliards d’opérations par seconde), soit l’équivalent de 170.000 ordinateurs portables. De quoi tripler sa capacité de stockage à 76 pétaoctets (1 pétaoctet = un million de milliards d’octets) ou près de 50 millions de films en HD.

La capacité de Pangea III s’ajoute à celle de ses prédécesseurs Pangea I et II et le propulse à la première place des supercalculateurs industriels et à la 11e place parmi les ordinateurs les plus puissants du monde, qu’ils soient publics ou privés.

Développé par IBM, ce nouveau calculateur supervitaminé est également moins énergivore, avec une consommation électrique par pétaflop divisée par 11 par rapport aux deux modèles précédents. Un tel titan a de multiples applications. Parmi elles, Total pointe l’imagerie sismique pour l’exploration et le développement, le développement de modèles de production et la valorisation-sélection des actifs.

Mieux localiser les hydrocarbures

En imagerie sismique, grâce à de nouveaux algorithmes, Pangea III  
permettra de traiter une vaste quantité de données avec plus de précision pour produire des images de meilleure résolution, permettant de localiser les hydrocarbures dans le sous-sol de manière plus fiable. Cela est particulièrement utile dans des environnements complexes avec des ressources piégées sous le sel, comme c’est le cas au Brésil, dans le Golfe du Mexique, en Angola et dans la Méditerranée orientale.

Pour le développement de modèles de production, 
l'augmentation de la puissance de calcul permet d'utiliser des méthodes innovantes de simulation des gisements qui, par exemple, intègrent plus efficacement l'historique de production pour élaborer des modèles prédictifs plus fiables et plus rapidement.

Enfin, Pangea III aidera aussi à mieux estimer la valeur des domaines miniers et des opportunités, permettant ainsi une meilleure sélectivité lors d’acquisitions.

Modélisation et intelligence artificielle

Les capacités accrues de Pangea III seront également mises à disposition d’autres activités au sein du groupe, telles que la modélisation moléculaire permettant par exemple d’optimiser les processus de raffinage ou d’améliorer les propriétés des lubrifiants.
Enfin, Pangea III aidera les équipes de R&D à tester de nouveaux algorithmes plus complexes pour faciliter le développement de solutions en intelligence artificielle.
 

Nous vous recommandons

Manitou: nouveau record au 1er semestre

Manitou: nouveau record au 1er semestre

Manitou a réalisé un nouveau 1er semestre record avec une croissance de 24% de son chiffre d'affaires (1,16 milliard d’euros) par rapport au 1er semestre 2018 et une marge opérationnelle courante de 7,7 %, en[…]

21/08/2019 |
Bia en force à Matexpo

Bia en force à Matexpo

Un nouveau port monumental aux Emirats

Un nouveau port monumental aux Emirats

Thomas Hoogwerkers ouvre un département location et importe Palazzani

Thomas Hoogwerkers ouvre un département location et importe Palazzani

Plus d'articles