Suivre La Chronique

Le prix des terres agricoles en baisse pour la première fois depuis 5 ans

Sujets relatifs :

, ,
Le prix des terres agricoles en baisse pour la première fois depuis 5 ans

Après avoir augmenté de 22,9% en 5 ans, les prix des terres agricoles ont accusé une baisse de 3,9% au premier semestre de 2019.

Le prix moyen d’un hectare de terre agricole a fortement augmenté ces 5 dernières années en Belgique. Pourtant, lors du premier semestre 2019, les prix on connu un léger reflux. 
Pour la deuxième année consécutive, la Fédération du Notariat (Fednot) a profité de la Foire agricole de Libramont pour sortir son baromètre des terres agricoles. Il apparaît que, au premier semestre 2019, le prix moyen d’une terre agricole en Belgique culmine à 44.696 euros par hectare. Comparé à 2018, il s’agit d’une baisse de 3,9%. Pourtant, depuis 2014, les prix des terres agricoles ont augmenté sans discontinuer: +22,9% en 5 ans! Comme il ne s’agit que des chiffres pour les six premiers mois de l’année, il est toutefois encore trop tôt pour dire s’il s’agit d’un véritable changement de tendance. 
 
A noter que la baisse du prix des terres agricoles se vérifie aussi bien en Wallonie qu’en Flandre. Du côté wallon, le prix moyen d’un hectare durant les 6 premiers mois de 2019 était inférieur de 1% au prix relevé en 2018. En Flandre, la baisse est encore plus importante: -3,1%. 
Toutefois, si on regarde l’évolution sur 5 ans, le prix d’un hectare a augmenté en moyenne de 31,8% en Wallonie et de 26,1% en Flandre. 

Tant les prix que la taille des parcelles diminuent

La taille des parcelles vendues diminue également de plus en plus. En Wallonie, la superficie a diminué de près d’un cinquième sur les 5 dernières années passant de 1,7 hectare en 2014 à 1,4 hectare au premier semestre 2019. C’est aussi le cas en Flandre où, dans le même temps, la superficie moyenne est passée de 1,2 hectare à 0,9 hectare. Si les parcelles sont généralement plus petites en Flandre qu’en Wallonie, la province de Flandre occidentale fait figure d’exception: les terres agricoles sont en moyenne les plus grandes (1,7 hectare) et les plus chères (60.443 euros/ha) de tout le pays.
 
La valeur d’une terre agricole dépend de sa localisation, de son environnement, de sa disposition et de la qualité de son sol. Au sein d’une même province, le prix peut parfois fortement varier.
 

Nous vous recommandons

Un nouveau droit des biens ? Une nouvelle dimension pour la structuration des projets immobiliers (publics) partie 2

Un nouveau droit des biens ? Une nouvelle dimension pour la structuration des projets immobiliers (publics) partie 2

Une étude de cas : la superposition d’un immeuble de bureaux existant avec un bâtiment supplémentaire de quatre étages composé d’un parking public. Dans notre contribution précédente,[…]

28/01/2022 |
Un nouveau droit des biens? Une nouvelle dimension pour la structuration des projets immobiliers (publics) partie 1

Un nouveau droit des biens? Une nouvelle dimension pour la structuration des projets immobiliers (publics) partie 1

Le nouveau droit des biens et son impact sur les projets immobiliers à composante publique: un progrès mais pas une révolution copernicienne ?

Le nouveau droit des biens et son impact sur les projets immobiliers à composante publique: un progrès mais pas une révolution copernicienne ?

Le coronavirus fait grimper le nombre de litiges dans la construction

Le coronavirus fait grimper le nombre de litiges dans la construction

Plus d'articles