Suivre La Chronique

Le RAVel se complète

Le RAVel se complète

La semaine de la Mobilité a aussi été l’occasion d’inaugurer un nouveau tronçon de 1 km du RAVeL entre Angre et Roisin. Les travaux avaient débuté en avril et sont donc achevés. Dans les prochaines semaines, la rénovation du pont du chalet du garde et de l’escalier y adjacent, à hauteur de Roisin, marquera la fin de ce chantier qui représente un investissement de 502.752 euros.

La finalisation de cette portion de RAVel s’intègre dans le projet plus vaste de réaliser le chaînon manquant qui permettra au RAVeL des Hauts-Pays d’être relié à la France. «Une fois les études techniques terminées, la demande de permis d’urbanisme pourra être introduite. En fonction des différents délais administratifs, le chantier entre Roisin et Autreppe-Gare pourrait débuter au cours du 1er semestre 2019», a annoncé le ministre wallon de la Mobilité et des Travaux publics, Carlo Di Antonio. La réalisation du nouveau tronçon jusqu’à la frontière française représente, elle, un investissement de 450.000 euros.

Pour rappel, la Wallonie développe son Réseau autonome de Voies lentes (RAVeL) depuis 1995. Il est destiné au trafic des usagers non motorisés (piétons, cyclistes et cavaliers). Ce réseau de près de 1.500 km est principalement constitué de lignes de chemin de fer désaffectées et de chemins de service le long des voies d’eau.

Les investissements visent à aménager 300 km de chaînons manquants identifiés comme prioritaires par la Wallonie et à améliorer l’accessibilité et la connexion du RAVeL aux quartiers et aux centres d’activités. «Afin d’atteindre cette ambition, 2,5 millions d’euros par an supplémentaires ont été dégagés sous cette législature, portant le total des investissements spécifiques au RAVeL à 32 millions de 2014 à 2019», précise le ministre.


 

Nous vous recommandons

R&D commune pour réduire les émissions de CO2

R&D commune pour réduire les émissions de CO2

IFP Energies Nouvelles (IFPEN) et Total ont signé un partenariat stratégique de R&D. Il porte sur une durée de 5 ans, pour un montant d’environ 40 millions d’euros.  Il prévoit deux volets visant,[…]

23/08/2019 | France CO2
Rideau urbain bio-digital

Rideau urbain bio-digital

L’UE aide les villes à relever les défis urbains

L’UE aide les villes à relever les défis urbains

Vega: le premier immeuble commercial Bim certifié Breeam au Luxembourg

Vega: le premier immeuble commercial Bim certifié Breeam au Luxembourg

Plus d'articles