Suivre La Chronique

Le RER monte en ligne

Sujets relatifs :

Le RER monte en ligne

Le RER sort de sa mise en veilleuse, les ministres montent en ligne.

Les travaux du RER et en particulier la mise à 4 voies des lignes Bruxelles-Ottignies et Bruxelles-Nivelles sont relancés. Faut-il rappeler qu’ils étaient à l’arrêt depuis 2015 en raison, notamment, du gel du plan pluriannuel d’investissement d’Infrabel et de la Sncb.

Face à ce qui prenait finalement l’allure de l’Arlésienne, le Gouvernement fédéral a en effet décidé de consacrer 1 milliard d’euros à un ensemble de projets stratégiques pour la mobilité ferroviaire. Un milliard qui s’ajoute aux préfinancements régionaux et au Fonds RER. Ces moyens financiers forment le Plan Stratégique Pluriannuel d’Investissement 2018-2031.

Bruxelles-Ottignies (Ligne 161)

La stratégie adoptée en concertation avec la Sncb consiste à travailler tronçon par tronçon. Les travaux débuteront par la mise à 4 voies de la ligne 161 (Bruxelles-Ottignies), entre la gare de Watermael et l’entrée de La Hulpe. La mise en service est prévue pour… 2024.

Les travaux consisteront à placer les sous-couches (l’assise des rails) ainsi que les nouvelles voies, les dispositifs de signalisation/sécurité et d‘alimentation électrique (caténaires). Le challenge pour Infrabel et Tuc Rail est de réaliser ce chantier sans répercussion négative sur la régularité des trains et sans interrompre le trafic. La difficulté réside dans le fait que les anciennes et les nouvelles voies devront s’entrecroiser.

La relance du deuxième tronçon, entre Ottignies et la bifurcation vers Louvain-la-Neuve, devrait suivre «rapidement». D’une longueur plus réduite et ne nécessitant pas le déplacement des voies existantes, le chantier sera finalisé fin 2023. Enfin, la mise à 4 voies du troisième tronçon, entre l’entrée de La Hulpe et Ottignies, débutera d’ici 2 ans. Il sera terminé fin 2026. Les travaux complémentaires d’aménagement de la gare d’Ottignies et de ses abords s’achèveront en 2029.

Bruxelles-Nivelles (Ligne 124)

Le chantier entre Waterloo et Braine-l’Alleud devrait, quant à lui, reprendre au second semestre. Théoriquement du moins car il reste encore des permis à introduire et aucune certitude n’est de mise actuellement quant au respect de ces délais. Quoi qu’il en soit, la mise en service des 4 voies du tronçon «Waterloo – Braine-Alliance» et l’ouverture du point d’arrêt de Moensberg (Uccle) sont prévues pour 2025. A ce jour, les travaux de génie civil ne sont achevés que sur environ un tiers de la distance totale de 23 km. La relance des travaux est conditionnée par l’attribution des nouveaux permis.

Plus globalement et pour rappel, le RER consiste en la mise à 4 voies de 5 axes ferroviaires dans un rayon de 30 km autour de Bruxelles. Cette capacité doublée permettra la circulation des trains rapides sur les deux voies centrales tandis que les trains locaux continueront à circuler sur les voies latérales.

A noter que le chantier du RER est quasiment achevé en Flandre, à la différence de la Wallonie où il y a encore du boulot, avec des incertitudes…

Nous vous recommandons

Jonction Blankenburg, un PPP de taille aux Pays-Bas

Jonction Blankenburg, un PPP de taille aux Pays-Bas

Le dossier PPP vaste et complexe de la jonction Blankenburg aux Pays-Bas est clôturé financièrement. Il représente un montant de 1 milliard d’euros. Il s’agit du plus important projet de PPP attribué[…]

16/11/2018 | Deme
Les Pont des Trous de Tournai version 2.0

Les Pont des Trous de Tournai version 2.0

Le nouveau Pont-à-Ponts a débarqué à Tournai!

Le nouveau Pont-à-Ponts a débarqué à Tournai!

 Une unité de lavage physico-chimique d’Envisan sur l’Ile Monsin

Une unité de lavage physico-chimique d’Envisan sur l’Ile Monsin

Plus d'articles