Suivre La Chronique

Le sable pour la construction: une ressource pas si inépuisable que ça

Sujets relatifs :

,
Le sable pour la construction: une ressource pas si inépuisable que ça

La majeure partie du sable extrait est utilisée pour la production de ciment pour le béton, le matériau de construction le plus utilisé dans le monde. Pourtant, cette ressource, apparemment illimitée,  ne peut pas satisfaire la demande actuelle.

Alors que la demande mondiale de sable et de gravier s'élève à près de 50 milliards de tonnes par an, un nouveau rapport de l'Onu Environnement révèle que l'extraction d'agrégats dans les rivières a entraîné une pollution, des inondations, l'abaissement des aquifères et une aggravation de la sécheresse.

Chaque logement, barrage, route, mais aussi nos téléphones portables contiennent du sable. La majeure partie du sable extrait est utilisée pour la production de ciment pour le béton (composé de ciment, d'eau, de sable et de gravier), le matériau de construction le plus largement utilisé dans le monde. Pourtant, une ressource apparemment illimitée comme le sable ne peut pas satisfaire la demande actuelle.

Le rapport «Sable et développement durable: trouver de nouvelles solutions pour la gouvernance environnementale des ressources mondiales en sable» (Sand and sustainability: Finding new solutions for environmental governance of global sand resources) montre comment l'évolution des modes de consommation, la croissance démographique, l'urbanisation croissante et le développement des infrastructures ont triplé la demande de sable au cours des deux dernières décennies. De plus, la construction de barrages et l'extraction ont réduit l'apport de sédiments des rivières vers de nombreuses zones côtières, ce qui a entraîné une réduction des dépôts dans les deltas des rivières et accéléré l'érosion des plages.

La demande mondiale de sable et de gravier s'élève à près de 50 milliards de tonnes par an. Et elle devrait encore augmenter de 5,5% par an avec l'urbanisation et le développement des infrastructures. (© Vidalot Aménagements)

«Nous dépensons notre capital de sable plus rapidement que nous ne pouvons le produire de façon responsable. Or, en améliorant la gouvernance des ressources mondiales en sable, nous pourrions mieux gérer cette ressource essentielle de manière durable et démontrer que l'infrastructure et la nature peuvent aller de pair», a déclaré Joyce Msuya, directrice exécutive par intérim de l'Onu Environnement.
Selon le rapport, les ressources de sable et de gravier sont la deuxième ressource en importance extraite et commercialisée en volume après l'eau. Et on assiste à une tendance croissante à l'extraction non durable et illégale dans les écosystèmes marins, côtiers et d'eau douce, avec pour conséquence des impacts majeurs sur les environnements terrestres, riverains et marins.

Forte croissance du commerce de sable

Le commerce international du sable et du gravier augmente en raison de la forte demande dans les régions dépourvues de ces ressources et devrait augmenter de 5,5% par an avec l'urbanisation et le développement des infrastructures. Le rapport souligne en outre que pour répondre à la demande dans un monde de 10 milliards d'habitants sans nuire à l'environnement, il faudra une politique, une planification, une réglementation et une gestion efficaces. On est loin du compte.

Pour freiner l'extraction irresponsable et illégale, les experts de l’Onu suggèrent d'adapter les normes et les bonnes pratiques existantes aux circonstances nationales. Ils préconisent également d'investir dans la mesure, le suivi et la planification de la production et de la consommation de sable, et suggèrent en outre d'établir un dialogue entre les principaux acteurs et parties prenantes de la chaîne de valeur du sable fondé sur la transparence et la responsabilité.

Ce rapport a été présenté aux décideurs politiques lors de l'assemblée des Nations Unies sur l'environnement, où une nouvelle résolution sur la gouvernance des ressources minérales a été adoptée, y compris un appel pour des actions sur la gestion durable du sable.
 

Nous vous recommandons

8e filiale pour CPE

8e filiale pour CPE

CPE, spécialiste en revêtements de façades et de toitures, ouvre une nouvelle filiale d'enlèvement de marchandises – la 8e -  à Bekkevoort (Brabant flamand). Dans un premier temps, elle comptera 2[…]

19/09/2019 | Matériaux
Nouvelle tuile tempête chez Wienerberger

Nouvelle tuile tempête chez Wienerberger

Etex s’allège en Grande-Bretagne

Etex s’allège en Grande-Bretagne

Pour une réparation et une protection durables du béton

Pour une réparation et une protection durables du béton

Plus d'articles