Suivre La Chronique

Le secteur belge de l'immobilier attire les firmes britanniques

Sujets relatifs :

, ,
Le secteur belge de l'immobilier attire les firmes britanniques

Le secteur belge de l'immobilier unit ses forces pour lancer une campagne de grande ampleur destinée à convaincre les entreprises britanniques impactées par le Brexit de s'installer dans notre pays.

A cet effet, l'Union professionnelle du Secteur immobilier (Upsi), qui représente environ 150 acteurs immobiliers, lance un portail web spécial (business2belgium.be) qui cartographie les principaux complexes de bureaux vides à Bruxelles, en Flandre et en Wallonie. A ce jour, le site répertorie déjà 700.000 m² d'espaces de bureaux, de quoi accueillir plus de 35.000 travailleurs.

Campagne commune

Depuis la débâcle du Brexit, de nombreuses sociétés établies au Royaume-Uni se tournent vers le continent européen. Dans le viseur: Amsterdam, Francfort et Paris, mais Bruxelles, et par extension la Belgique, sont également de plus en plus citées. En réponse à cette évolution, le secteur belge de l'immobilier lance une vaste campagne qui bénéficie en outre d'un important soutien fédéral et régional.

www.business2belgium.be

Le site www.business2belgium.be met ainsi en valeur les principaux atouts de notre pays et répertorie un maximum d'espaces de bureaux vides, disponibles et susceptibles d'intéresser de très nombreuses entreprises installées au Royaume-Uni. Il est vrai que la Belgique dispose de nombreux arguments susceptibles d'attirer les institutions et entreprises: des travailleurs très qualifiés, une économie moderne et ouverte, un carrefour international avec une forte concentration d'entreprises et d'institutions, des espaces de bureaux abordables et de bonne qualité. Au niveau du potentiel, on estime à 60.000 le nombre de travailleurs susceptibles de déménager de Londres en Belgique.

 

Nous vous recommandons

Plus de 70% de demandes en moins pour le droit passerelle

Plus de 70% de demandes en moins pour le droit passerelle

Selon le groupe de services RH Acerta, la demande en droit passerelle a diminué de 71% entre la première et la deuxième vague de coronavirus. Alors que 48,6% des indépendants belges en activité principale ont[…]

Le coronavirus fait exploser la demande d’espace de stockage

Le coronavirus fait exploser la demande d’espace de stockage

Plus de la moitié des entreprises de construction ont des carnets de commande moins remplis

Plus de la moitié des entreprises de construction ont des carnets de commande moins remplis

Quatre PME sur dix souhaitent encore faire appel au chômage temporaire

Quatre PME sur dix souhaitent encore faire appel au chômage temporaire

Plus d'articles