Suivre La Chronique

Le taux d’emplois vacants à 2,2% dans l’UE28

Sujets relatifs :

, ,
Le taux d’emplois vacants à 2,2% dans l’UE28

La Belgique n’est pas le seul Etat membre à pleurer ses emplois en pénurie. Mais elle trône quand même tout en haut du classement…

Le taux d’emplois vacants s’est établi à 2% au deuxième trimestre 2018 dans l’UE28 (2,1% dans la zone euro), ce qui dénote une grande stabilité par rapport au trimestre précédent et une légère hausse comparé au deuxième trimestre 2017 (2%).

Et si on compare en fonction des grands secteurs d’activité, on observe que, au cours du deuxième trimestre 2018  le taux d’emplois vacants s’est établi à 2,1% dans le secteur de l’industrie et de la construction et à 2,5% dans celui des services.

Parmi les Etats membres, les taux d’emplois vacants les plus élevés au deuxième trimestre 2018 ont été enregistrés en République tchèque (5,4%), en Belgique (3,5%), aux Pays-Bas (3,1%) et en Allemagne (2,9%). A l'inverse, les taux les plus faibles ont été observés en Grèce (0,7%) ainsi qu'en Bulgarie, en Espagne et au Portugal (0,9% chacun).
Et par rapport au même trimestre de l'année précédente, le taux d’emplois vacants a augmenté dans vingt Etats membres (!) et n’a diminué qu’en Estonie (et encore, de 0,3% à peine…).

Nous vous recommandons

Les dépenses de R&D dans l'UE en hausse de 2,07% du PIB grâce aux entreprises

Les dépenses de R&D dans l'UE en hausse de 2,07% du PIB grâce aux entreprises

En 2017, les Etats membres de l'Union européenne ont dépensé ensemble près de 320 milliards d'euros au titre de la recherche et développement. L'intensité de R&D,[…]

19/01/2019 | SocialR&D
D’ici 2050, le monde comptera deux fois plus de citadins que de ruraux

D’ici 2050, le monde comptera deux fois plus de citadins que de ruraux

Une maison en héritage

Une maison en héritage

Extension de l’allocation logement à Bruxelles

Extension de l’allocation logement à Bruxelles

Plus d'articles