Suivre La Chronique

Le Trakk bientôt dans ses pénates

Sujets relatifs :

Le Trakk bientôt dans ses pénates

L’ancien hall sportif de l’UNamur qui héberge le Trakk depuis 2014 va être entièrement relooké pour répondre aux diverses missions du hub créatif namurois.

L’ancien hall sportif de l’UNamur qui héberge le Trakk, le hub créatif namurois, depuis 2014, sera entièrement relooké et adapté aux missions de cet organisme.

Le Trakk est né en 2014 d’un partenariat entre le Bep (Bureau économique de la Province de Namur), le Kikk (Asbl de promotion des cultures numériques et créatives) et l’Université de Namur.
Il s’agit d’un espace de co-création multidisciplinaire dont le but est de favoriser l’émergence de projets créatifs sur l’ensemble du territoire namurois. Le lieu est composé d’un fablab, de bureaux pour des jeunes start-ups créatives et de différents espaces dédiés à la créativité.

Le Trakk a pour objectif de devenir un réseau, une communauté d’acteurs souhaitant travailler, en décloisonnant les disciplines, pour faire émerger de nouveaux projets. C’est également un lieu d’observation et d’expérimentation pour les chercheurs de l’UNamur en vue d’observer, analyser et comprendre les processus créatifs et les modalités managériales.

Namur en fer de lance wallon des «smart cities»

L’installation du Trakk dans un espace plus vaste et mieux adapté lui permettra d’organiser au mieux la rencontre de différents publics (entrepreneurs, élus, étudiants, artistes, designers, chercheurs, architectes, ingénieurs, codeurs, particuliers,…); de favoriser l’émergence de projets innovants au service de la «ville intelligente» et au bénéficie de ses habitants; d’incarner le concept de «smart city» pour Namur, dans sa fonction de Capitale wallonne.

Avec le Nid («Namur intelligente et durable», un espace ouvert aux citoyens et aux visiteurs) et le Pavillon de Milan à installer à la Citadelle (et qui sera dédié à la formation et au public scolaire), le Trakk vient compléter les infrastructures destinées à positionner Namur comme «smart city».

Un bâtiment pensé pour les besoins de ses occupants

La nouvelle implantation du Trakk se situera toujours dans l’ancien hall sportif de l’UNamur. Acheté fin 2016 par le Bep, l’ancien hall sportif de l’UNamur a été entièrement réaménagé grâce aux Fonds Feder 2014-2020, dans le cadre du portefeuille «Namur Innovative City Lab».

Un nouvel étage partiel sera posé sur le volume existant et une annexe complétera le tout en façade latérale droite, tout en garantissant le passage piéton existant entre l’Avenue Reine Astrid et le Quai de Salzinnes. L’implantation en retrait par rapport aux volumes voisins permet de conserver l’apport de lumière existant et de minimiser l’impact de l’intervention.

L’aménagement intérieur a été étudié pour permettre aux futurs utilisateurs du Trakk de bénéficier d’espaces ouverts, favorisant la co-création. Plutôt que de contraindre les usagers à un mode de travail, une multitude de typologies est proposée afin de pouvoir répondre à tout type de besoin: poste de travail, table haute, canapé, tabouret,… Un amphithéâtre flexible y sera également aménagée.
D’une superficie totale de 2.000 m2, le bâtiment présentera également des innovations en matière de «SmartBuilding» (contrôle des installations de chauffage et de ventilation, gestion des consommations énergétiques, détection incendie, anti-intrusion, contrôle d’accès, éclairage,… de manière informatisée, modulable en fonction de l’occupation et à distance).

Nous vous recommandons

Kanal: du garage iconique au pôle culturel

Kanal: du garage iconique au pôle culturel

Le permis d’urbanisme de Kanal - Centre Pompidou a été déposé fin février. Le dossier ce futur pôle culturel bruxellois qui regroupera un Musée d’art moderne et contemporain en[…]

20/03/2019 |
Manufakture: 3e étape du Masterplan Abattoir

Manufakture: 3e étape du Masterplan Abattoir

Arata Isozaki, 46e lauréat du prix Pritzker

Arata Isozaki, 46e lauréat du prix Pritzker

Bientôt un nouveau quartier «durable» à Anderlecht

Bientôt un nouveau quartier «durable» à Anderlecht

Plus d'articles