Suivre La Chronique

Le transport maritime en progression constante

Sujets relatifs :

Le transport maritime en progression constante

La moitié des échanges de biens de l'UE empruntent la voie maritime, Rotterdam, Anvers et Hambourg étant les principaux ports de fret  européens.

Le transport maritime joue un rôle essentiel dans le commerce international de biens de l’UE. En 2015, la valeur des marchandises transportées par mer échangées entre l'UE et les pays tiers était estimée à près de 1,8 milliard d’euros, ce qui représente environ 51% du commerce de biens de l’UE.

Dix ans de hausse

Plus précisément, ce taux était de 53% pour les importations de l’UE et de 48% pour ses exportations avec les pays tiers. Un regard dans le rétroviseur nous apprend ainsi que le recours à la voie maritime pour les échanges de biens de l'UE a légèrement progressé ces dix dernières années: en 2006, moins de la moitié (47%) du commerce de marchandises de l’UE avec les pays tiers était effectuée au moyen de ce mode de transport.

Anvers second port de fret européen

Les principaux ports de fret de l’UE restent Rotterdam, Anvers et Hambourg. Ils représentent au total près d’un cinquième (19,2%) du tonnage brut des marchandises manutentionnées dans les ports de l’UE, lequel a été estimé à près de 4 milliards de tonnes en 2014. Avec près de 422 millions de tonnes de marchandises traitées, soit 11% du total de l'UE, Rotterdam demeure le port de fret le plus actif, suivi d'Anvers (180 millions de tonnes, 5%), d'Hambourg (126 millions de tonnes, 3%), d'Amsterdam (97 millions de tonnes, 3%), d'Algésiras en Espagne (76 millions de tonnes, 2%) et de Marseille (74 millions de tonnes, 2%).

Portugal, Grèce et Espagne: pays de navigateurs au long cours

S'agissant du commerce international de biens par voie maritime, ce sont les pays du sud de l’Europe qui tirent leur épingle du jeu.

En 2015, le transport maritime constituait le principal mode de transport dans une majorité d'Etats membres. Sa part dans le commerce de biens avec les pays tiers était particulièrement élevée au Portugal (81% de la valeur des échanges), à Chypre (80%), en Grèce (77%), en Espagne (74%), à Malte (67%), en Italie (61%) et en Finlande (60%).

Etats membres plus terrestres

A l'autre extrémité de l'échelle, le transport maritime jouait un rôle nettement moins prépondérant dans le commerce de biens extra-UE de la République tchèque (12%) et du Luxembourg (19%) ainsi que, dans une moindre mesure, de l'Irlande et de la Lettonie (27% chacun), de l'Autriche (31%) et de la Croatie (35%).

Nous vous recommandons

Les coûts des matériaux naviguent en eaux troubles

Les coûts des matériaux naviguent en eaux troubles

Imporgrasa, l’association des importateurs de matériaux de construction en Belgique, constate un recours accru aux voies navigables pour le transport de matériaux chaque année. Mais l’impact de ce mode de[…]

03/12/2019 | TransportTravaux
Hangar XXL pour la Défense

Hangar XXL pour la Défense

Green Inland Shipping: quand la navigation marchande devient écologique

Green Inland Shipping: quand la navigation marchande devient écologique

Immobilier logistique et semi-industriel: JLL dresse un bilan provisoire pour 2019

Immobilier logistique et semi-industriel: JLL dresse un bilan provisoire pour 2019

Plus d'articles