Suivre La Chronique

Les blocs de chanvre, la solution à la pénurie de matériaux?

Sujets relatifs :

, ,
Les blocs de chanvre, la solution à la pénurie de matériaux?

© IsoHemp

Après la crise du coronavirus, le secteur de la construction connaît actuellement une conséquence négative de cette crise: la pénurie de matériaux de construction à l’échelle mondiale. Les blocs de chanvre pourraient constituer une alternative crédible et permettre au secteur de sortir la tête de l’eau.

Cette pénurie de matériaux a entraîné une hausse global du coût de construction de 3%. Crise du coronavirus, la mauvaise estimation de la demande de matériaux de construction pendant et après la pandémie et le rôle des États-Unis qui achètent beaucoup de bois à l'Europe à un prix plus élevé ont entraîné cette crise.
 
Il en résulte non seulement que de nombreux chantiers accumulent du retard, que de nombreuses matières premières deviennent plus rares et aussi plus chères … Ainsi, le prix des briques a augmenté de 5%, celui du bois de 128%, de la peinture de 7% et enfin celui du MDI, principal composant pour la fabrication de panneaux isolants en mousse rigide, de 50%.

Le chanvre, une alternative crédible?

C’est en tout cas le discours d’IsoHemp, fabricant de blocs de chanvre. Le chanvre est un matériau 100% naturel qui n'émet aucune substance nocive. Cette caractéristique à elle seule a toute son importance si le secteur de la construction veut également contribuer à lutter contre le changement climatique.
 
Les blocs de chanvre présentent un certain nombre d’avantages. En termes de régulation thermique, les blocs de chanvre font la différence grâce à leur capacité à diffuser la chaleur accumulée. Comme isolant à grande inertie, le bloc de chanvre protège du froid en hiver et de la chaleur en été. Il garantit une température intérieure constante toute l'année. Celle-ci résulte également de la capacité de régulation de l'humidité du bloc de chanvre. Comme il agit comme un tampon hydrique, l'humidité reste stable et les moisissures et autres bactéries ne peuvent s’y développer.
 
«Nos blocs sont fabriqués à partir de chanvre, mais aussi de chaux hydraulique et aérienne. Grâce à leur composition naturelle et à leur processus de production peu énergivore, leur impact sur l'environnement est nul. Ils peuvent dès lors jouer un rôle important dans la lutte contre le changement climatique, réduire drastiquement l'impact CO2 du secteur de la construction et contribuer à atteindre les ambitieux objectifs climatiques européens», déclare Charlotte de Bellefroid, responsable marketing et communication chez IsoHemp.
 
Les blocs de chanvre ne sont pas l’unique solution, mais pourraient donc faire partie d’une solution globale pour contrer cette crise et faire coup double, en agissant pour l’environnement.  
 

Nous vous recommandons

La moitié des entreprises de construction ont dû suspendre leurs activités

La moitié des entreprises de construction ont dû suspendre leurs activités

Une enquête d’Embuild (anciennement Confédération Construction), à laquelle 317 entrepreneurs et installateurs ont participé entre le 6 et le 13 septembre, révèle que 53 % des entreprises de[…]

Un nouveau site web dédié aux granulats recyclés voit le jour

Un nouveau site web dédié aux granulats recyclés voit le jour

Crise des matériaux: les entreprises de construction contraintes à demander une avance

Crise des matériaux: les entreprises de construction contraintes à demander une avance

Moins de contacts et de contrats, le nouveau quotidien des entreprises de construction

Moins de contacts et de contrats, le nouveau quotidien des entreprises de construction

Plus d'articles