Suivre La Chronique

Les communes du Namurois se mobilisent en masse pour une transition énergétique durable

Sujets relatifs :

,
Les communes du Namurois se mobilisent en masse pour une transition énergétique durable

La Province de Namur peut être aussi fière de son futur siège que de l’adhésion totale des communes du territoire en faveur d’une transition énergétique durable.

© Project: Philippe SAMYN and PARTNERS Rendering: ASYMETRIE

La Convention des Maires est une initiative de la Commission Européenne qui vise à encourager les communes d’Europe (ainsi que leurs citoyens et leurs entreprises) pour qu’elles relèvent les défis énergétiques et climatiques. Dans le Namurois, le Bureau Economique de la Province de Namur (Bep) s’est positionné dès 2012 pour devenir coordinateur territorial de la Convention des Maires, en tant que structure supra-locale.

Le Bep a ainsi pris l’initiative d’inviter 9 communes namuroises à se regrouper pour parvenir à un plan d’actions commun, à l’échelle d’un territoire plus vaste dans le cadre de la campagne Pollec (Politique locale Energie Climat). Avec l’expérience de Namur et Gembloux (Pollec 1), déjà signataires de la Convention des Maires, le Bep a rencontré l’adhésion d’Andenne, Assesse, Eghezée, Fernelmont, Floreffe, Gesves, Jemeppe-sur-Sambre, La Bruyère, et Profondeville (Pollec 2).

En 2018, pour la 3e volée de Pollec, ce sont les communes de Cerfontaine, Couvin, Doische, Florennes, Philipeville, Walcourt, Mettet et Fosses-la-Ville (pour l’arrondissement de Philippeville, élargi aux communes de l’arrondissement de Namur qui n’étaient pas encore signataires), ainsi que Anhée, Beauraing, Bièvre, Ciney, Dinant, Hamois, Hastière, Havelange, Houyet, Onhaye, Vresse-sur-Semois et Yvoir, pour l’arrondissement de Dinant qui ont désormais rejoint la Convention des Maires.

Toutes les communes de la province de Namur ont donc marqué leur adhésion à la Convention des Maires, ce qui constitue une grande première en Wallonie.

Nous vous recommandons

Le Domaine royal de Laeken bientôt chauffé aux déchets

Le Domaine royal de Laeken bientôt chauffé aux déchets

La Régie des Bâtiments souhaite bénéficier de la chaleur résiduelle de l’incinérateur de Neder-over-Heembeek afin de chauffer les bâtiments du Domaine royal de Laeken. L'objectif est[…]

16/08/2019 | EnergiePatrimoine
Vega: le premier immeuble commercial Bim certifié Breeam au Luxembourg

Vega: le premier immeuble commercial Bim certifié Breeam au Luxembourg

Tournai va s’éclairer aux leds

Tournai va s’éclairer aux leds

Le Palais royal de Bruxelles va réduire son empreinte énergétique

Le Palais royal de Bruxelles va réduire son empreinte énergétique

Plus d'articles