Suivre La Chronique

Les entreprises technologiques belges se portent comme un charme

Sujets relatifs :

Les entreprises technologiques belges se portent comme un charme

La croissance des solutions IT, liée au développement des technologies numériques telles que Big Data, Industrie 4.0 et Internet des objets, a fortement contribué aux bons résultats de l’industrie technologique.

L’industrie technologique est en plein boom. Hormis le trop grand nombre d’emplois vacants – que le secteur estime à 30.000 postes  – tout va pour le mieux.

L’analyse semestrielle de conjoncture réalisée par Agoria, la Fédération sectorielle du secteur, montre que le chiffre d’affaires des entreprises technologiques belges est en augmentation constante depuis 2014. L’an dernier, celui-ci a augmenté jusqu’à près de 126 milliards d’euros, soit +3,7% par rapport à 2016. Et pour cette année, Agoria prévoit une hausse de 2,5% à 129 milliards d’euros. A en croire la fédération, le chiffre d’affaires va surtout progresser dans la première transformation, les fonderies et les non-ferreux, ainsi que dans le commerce de gros ICT et les solutions IT (de 5% dans chacune de ces branches).

Exportations: à la hausse toute!

Durant les dix premiers mois de 2017, les exportations ont augmenté de 7%, ce qui est plus ou moins comparable à la situation qui prévaut dans les pays voisins. Au sein de l’UE, la part de marché de la Belgique dans les exportations de produits technologiques vers le reste du monde se redresse lentement mais sûrement: elle est passée de 4,23% en moyenne en 2015 à 4,27% au cours des 10 premiers mois de 2017. 

Record d’investissements

En 2017, les investissements dans l’industrie technologique ont atteint leur plus haut niveau en 10 ans, à savoir 3,98 milliards d’euros. Les principaux investissements ont été réalisés dans le commerce de gros ICT et les solutions IT (+16%) ainsi que dans l’automobile et les autres moyens de transport (+39%). 

Comme ce n’est pas tous les jours Noël, pour 2018 Agoria prévoit une croissance nulle des investissements dans l’industrie technologique globale, avec toutefois une baisse dans la première transformation, les fonderies et les métaux non ferreux (-7%), dans les produits métalliques (-8%) et dans l’automobile et les autres moyens de transport (-14%).

Nous vous recommandons

Pour des achats plus responsables de la part des communes

Pour des achats plus responsables de la part des communes

Valérie De Bue, Alda Greoli et Carlo Di Antonio, respectivement ministre des Pouvoirs Locaux, de la Fonction Publique et de la Transition Ecologique, ont proposé aux villes et communes l’adoption d’une charte les[…]

Conditions de prépension plus strictes: pas d’impact négatif dans la construction

Conditions de prépension plus strictes: pas d’impact négatif dans la construction

Quand le monde de l’entreprise rencontre les jeunes des quartiers en difficultés

Quand le monde de l’entreprise rencontre les jeunes des quartiers en difficultés

Découvrez les régions les plus riches d’Europe

Découvrez les régions les plus riches d’Europe

Plus d'articles