Suivre La Chronique

Les faillites dégringolent

Sujets relatifs :

, ,
Les faillites dégringolent

© Adobe Stock

Statbel a publié les chiffres relatifs aux faillites au mois de mars 2022. Et les signaux sont très positifs, tout du moins si l’on compare ces chiffres à ceux de février. Ainsi, les tribunaux de l’entreprise ont comptabilisé 620 faillites, soit une baisse de 32,8% en comparaison avec le mois précédent. 

La bonne nouvelle est cependant à nuancer. Ainsi, le nombre de faillites enregistré en avril 2022 est plus élevé que celui du même mois en 2021 (+33,0%) et en 2020 (+108,1%) mais est plus faible que celui de 2019 (-33,6%).

Des chiffres variables

La nuance reste très marquée si l’on compare les chiffres des régions. Dans chaque région, le nombre de faillites est plus élevé par rapport à avril 2021 et avril 2020 mais est, par contre, plus faible en comparaison à mars 2022 et avril 2019. Les plus fortes diminutions ont eu lieu dans la Région de Bruxelles-Capitale avec des baisses de 60,6% par rapport à mars 2022 et de 68,0% par rapport à avril 2019.

Quasi tous les secteurs sont concernés

La baisse observée concerne tous les secteurs, à l’exception de l’agriculture et de la pêche (+3 faillites). Dans ce dernier secteur, il faut remonter à mars 2019 pour retrouver un nombre de faillites équivalent (11). La construction est passée de 180 faillites à 114 faillites, soit une diminution de 36,6%. 

Le nombre de faillites par secteur. Copyright: Statbel

Les pertes d’emploi suivent la même courbe

Logiquement, les pertes d’emploi baisse également. Ainsi, elle s’élevaient à 1.556, soit une diminution de 32,7% par rapport à la valeur du mois de mars 2022. Il représente également des hausses de respectivement 31% et 67,9% par rapport à avril 2021 et avril 2020 mais une diminution de 32,4% par rapport à avril 2019. Au niveau régional, le nombre de pertes d’emploi a augmenté par rapport à mars 2022 dans la Région wallonne uniquement (+11,1%). Dans chaque région, le nombre de pertes d’emploi enregistré en avril 2022 correspond à une hausse par rapport à ceux d’avril 2021 et avril 2020 mais représente, par contre, une baisse en comparaison au nombre enregistré en avril 2019. Par rapport à mars 2022, le nombre d’emploi a diminué dans tous les secteurs d’activité sauf dans celui des activités spécialisées, scientifiques et techniques (+92,0%). Dans ce secteur, il faut remonter à octobre 2020 pour obtenir un nombre de pertes d’emploi plus élevé (206). La construction, quant à elle, a connu une baisse de 45,2%, passant de 372 pertes d’emploi à 195.

Le nombre de pertes d'emploi par secteur. Copyright: Statbel

Nous vous recommandons

La construction s’inquiète de l’avenir

La construction s’inquiète de l’avenir

Les nuages noirs s’amoncellent pour la construction. Les carnets de commandes se remplissent de moins en moins, et plus de 6 entreprises de construction sur 10 voient leurs contacts avec les clients (particuliers, secteur public) diminuer.[…]

23/09/2022 |
Les faillites en forte baisse au mois d’août

Les faillites en forte baisse au mois d’août

La moitié des entreprises de construction ont dû suspendre leurs activités

La moitié des entreprises de construction ont dû suspendre leurs activités

La productivité de la construction fortement impactée par les températures caniculaires

La productivité de la construction fortement impactée par les températures caniculaires

Plus d'articles