Suivre La Chronique

Les finalistes de l’Entreprise de l’Année sont connus

Les finalistes de l’Entreprise de l’Année sont connus

L’entreprise de l’Année 2019 sera dévoilée le 7 octobre. Un trophée particulièrement convoité. (© Toulet Van Bael)

Depuis 1996, EY, en collaboration avec BNP Paribas Fortis et l’Echo, organise le concours de l’Entreprise de l’Année® qui est devenu l’une des distinctions les plus prestigieuses pour une entreprise belge. L’heureuse élue sera dévoilée le 7 octobre prochain.

Les critères retenus par le jury pour déterminer le vainqueur sont très diversifiés. Retenons notamment: une vision stratégique cohérente, une ouverture sur le monde, une attitude volontariste en matière d'innovation, la recherche constante d'une qualité supérieure et, bien sûr, une structure financière solide et transparente. L’an dernier, c’est le groupe Easyfairs qui avait été proclamé Entreprise de l’Année® 2018.
Par ailleurs, en marge de cet événement, est également organisé le concours de Scale-up de l’Année. Ce prix récompense une jeune entreprise en pleine phase de développement, qui peut potentiellement prétendre au prix de L’Entreprise de l’Année® dans le futur, et qui possède de grandes potentialités en termes d'innovation, d'entrepreneuriat, de stratégie, d'ouverture sur le monde et de persévérance. C’est Newpharma qui avait décroché le grot lot l’année dernière.

Deux entreprises du secteur de la construction parmi les 4 finalistes

Les quatre finalistes sont désormais connus. Il s’agit de Easi (une société belge de services informatiques qui propose des solutions dans des domaines tels que les logiciels, les applications mobiles, l’infrastructure, le cloud et la sécurité), de Trendy Foods (livraison de fournitures alimentaires, et de deux entreprises actives dans la construction: Dufour et John Cockerill.
 
Dufour
Dufour est un groupe familial centenaire, présent dans des secteurs incroyablement diversifiés: environnement (collecte et revalorisation de flux), levage et manutention, transport et logistique, génie civil et livraison de béton, fourniture d’énergie,... En optant pour une stratégie d’investissement durable dans des domaines tels que le recyclage, l’éolien, la mobilité et la transition énergétique, le groupe se positionne en tant qu’acteur de l’économie circulaire. La synergie entre les activités, la maîtrise et l’intégration verticale de l’ensemble de la chaîne de valeurs confèrent au groupe une grande flexibilité.
 
Dufour en quelques chiffres
• chiffre d’affaires 2018: 140 millions d’euros
• nombre d’agences: 6 (Belgique, France)
• personnel: 760 collaborateurs
• marchés principaux: Benelux, France, Allemagne.
 
John Cockerill
Créé en 1817, ce groupe belge, à l’actionnariat privé met au point des solutions technologiques à grande échelle pour répondre à de multiples besoins. Qu’ils s’agisse de développer une ligne de galvanisation en Inde, de stocker de l’énergie dans des tours solaires au Moyen-Orient, de produire de l’hydrogène vert pour les futurs JO de Tokyo, de développer de nouvelles solutions de sécurisation de sites stratégiques militaires et civils, d’épurer les eaux usées des hôpitaux belges ou de rénover des équipements industriels de pointe aux quatre coins de France, John Cockerill est en mesure d’apporter des solutions innovantes.
 
John Cockerill en quelques chiffres
Les 6.000 collaborateurs du groupe, de 51 nationalités différentes, lui ont permis de réaliser un chiffre d’affaires 2018 de 1,3 milliard d’euros dans 23 pays sur les  5 continents.

Nous vous recommandons

Total crée une digital factory afin d’accélérer sa transformation numérique

Total crée une digital factory afin d’accélérer sa transformation numérique

Début 2020, la première digital factory de Total aura lieu à Paris. Cet évènement rassemblera  jusqu’à 300 développeurs, data scientists, et autres experts pour accélérer[…]

30/10/2019 | TotalDigital
Avec le Gyproc Belgium National Trophy, Gyproc met les artisans à l’honneur

Avec le Gyproc Belgium National Trophy, Gyproc met les artisans à l’honneur

Smart City Wallonia : un petit pas pour l’homme, un grand pas pour les transports autonomes

Smart City Wallonia : un petit pas pour l’homme, un grand pas pour les transports autonomes

Vous aimez Bruxelles et l’architecture? Alors exprimez-vous

Vous aimez Bruxelles et l’architecture? Alors exprimez-vous

Plus d'articles