Suivre La Chronique

Les finances des communes namuroises

Sujets relatifs :

,
Les finances des communes namuroises

Nous poursuivons notre état des lieux des finances locales 2018 basé sur l’étude de Belfius en la matière. Cette semaine, place aux communes de la Province de Namur.

Cette dernière compte 38 communes qui abritent 491.285 habitants, soit 13,6% de la population wallonne. Pour 2018, ces communes ont inscrit à leur budget initial un montant total de dépenses ordinaires à l’exercice propre correspondant à 1.284 euros par habitant (moyenne régionale: 1.469 euros par habitant). Depuis le début de la présente mandature, les dépenses ordinaires des communes de la Province de Namur ont progressé de 3,7% par an en moyenne (+2% pour l’ensemble des communes wallonnes).

Les dépenses de personnel (hors personnel enseignant) budgétisées pour 2018 s’élèvent à 523 euros par habitant (moyenne régionale: 575 euros/hab.). Au cours de la législature, cette catégorie de dépenses, qui est proportionnellement la plus importante dans les budgets communaux, a affiché une hausse de l’ordre de 1,8% par an en moyenne (moyenne régionale: +0,5%).

Depuis la constitution des zones de police et plus récemment des zones de secours, les dépenses de transfert occupent une place déterminante dans les budgets des communes wallonnes (plus de 30% des dépenses totales). Ces transferts constituent par ordre d’importance la deuxième catégorie de dépenses ordinaires.

710 euros par habitant

Sur le plan de la politique de sécurité, que ce soit au travers de la dotation à leur zone de police ou de la zone de secours, les communes namuroises consacrent en moyenne 118 euros par habitant à leur zone de police et 57 euros à leur zone de secours (moyenne régionale: respectivement 135 et 57 euros/hab.).

En Province de Namur, les recettes fiscales inscrites aux budgets 2018 correspondent à 710 euros par habitant, un montant qui a augmenté de 3,1% en moyenne par an au cours de la mandature (contre 4,1% pour l’ensemble des communes wallonnes). Dans ce total, les additionnels au précompte immobilier représentent 255 euros par habitant (moyenne régionale: 265 euros).

Depuis le resserrement des conditions d’équilibre imposé par les autorités de tutelle en 2014, la quasi-totalité des communes wallonnes présentent un budget 2018 en équilibre à l’exercice propre. En Province de Namur, l’excédent des communes à l’exercice propre correspond à 10 euros par habitant. A l’exercice global, le solde dégagé selon les budgets 2018 s’établit à 68 euros par habitant. Bien qu’excédentaire, le solde à l’exercice global subit, comme quasi partout en Wallonie, une érosion progressive (-5,3% par an) en raison de l’impact du résultat relatif aux exercices antérieurs (boni ou mali reporté) et du poids croissant de la cotisation de responsabilisation.

Investissements, 31,5% pour les voiries

Quant aux investissements budgétisés pour 2018 dans la province, il s’élèvent à 499 euros par habitant (moyenne régionale: 464 euros), soit une progression de 1,7% par rapport à 2017. Sur l’ensemble de la mandature, le taux de croissance moyen annuel des investissements dans les budgets des communes s’est établi à +8,3%. Près d’un tiers du montant total des investissements budgétisés concerne la voirie (31,54%).

Nous vous recommandons

Fusion de Ecopack et Rénopack

Fusion de Ecopack et Rénopack

Le 8 novembre 2018, le Gouvernement wallon a décidé de fusionner les mécanismes Ecopack et Rénopack. Objectif: simplifier l’aide au financement des travaux de rénovation pour un public plus[…]

14/11/2018 | Juridique
La loi ELAN arrêtée en plein vol

La loi ELAN arrêtée en plein vol

Louvain sélectionnée pour la finale des iCapital Awards

Louvain sélectionnée pour la finale des iCapital Awards

La Belgique et le secteur de la construction au top des mauvais payeurs selon les fournisseurs

La Belgique et le secteur de la construction au top des mauvais payeurs selon les fournisseurs

Plus d'articles