Suivre La Chronique

Les fonctions logistiques: un passeport pour l’emploi

Sujets relatifs :

,
Les fonctions logistiques: un passeport pour l’emploi

Plus de 8.000 offres d’emploi concernant des profils logistiques ont été publiées en Wallonie entre janvier 2012 et juillet 2017.

Depuis le 1er janvier 2012,  Logistics in Wallonia, le pôle de compétitivité wallon pour le transport, la logistique et la mobilité, analyse les offres d’emploi pour des fonctions logistiques en Belgique francophone. Les résultats du premier semestre 2017 confirment une accélération de la demande en profils logistiques. 

Près de 6.800 offres d’emploi concernant des profils logistiques ont été publiées entre janvier 2012 et décembre 2016 (dont 1.900 sur la seule année 2016). De plus, ce sont pas moins de 1.300 nouvelles offres d’emploi qui ont été recensées et analysées rien que pour la première moitié de l’année 2017.

Une observation qui ne fait que confirmer l’étude de la Banque nationale de Belgique, parue en juillet 2017, à savoir que l’activité logistique reste importante dans notre pays: le secteur  y emploie pas moins de 218.000 personnes.

Mais continue-t-on à rechercher les mêmes profils?

Des chauffeurs très demandés

Il apparaît tout d’abord que le besoin d’acheteurs et de chauffeurs continue de s’amplifier. La récente recrudescence des offres d’emploi pour des chauffeurs ne manque d’ailleurs pas de surprendre par son ampleur: 147 pour ce seul 1er semestre 2017!

Autres profils fort convoités: responsables logistiques et logisticiens, magasiniers, planificateurs et consultants-chefs de projet.

L’enquête de Logistics in Wallonia met plus que jamais en lumière le potentiel de création d’emplois pour un secteur jugé parfois (et souvent à tort) comme moyennement attractif en Wallonie. Par ailleurs, les récentes évolutions, notamment dans le numérique, ne feront que renforcer l’importance de la fonction supply chain dans les entreprises et organisations.

Le secteur transport, logistique et distribution, de loin le plus important recruteur, place un tiers des offres d’emploi. Il est suivi de la grande distribution (en fort ralentissement après les recrutements massifs de ces dernières années), de l’agro-alimentaire, des services publics et du secteur pharmaceutique. 

Nous vous recommandons

Les ports belges: valeur ajoutée stable en 2016

Les ports belges: valeur ajoutée stable en 2016

La valeur ajoutée produite par les ports belges est restée stable en 2016, bien que la moitié des ports enregistre une diminution de cette valeur. Selon une «Estimation Flash 2016» de la Banque nationale, le Port[…]

16/11/2017 | EmploiPorts
Les charges administratives, cauchemar des starters

Les charges administratives, cauchemar des starters

Pensions: pas d’entente sur les métiers lourds

Pensions: pas d’entente sur les métiers lourds

L’enseignement en alternance dans les filières technologiques fait de nouveau recette

L’enseignement en alternance dans les filières technologiques fait de nouveau recette

Plus d'articles