Suivre La Chronique

Les jeunes acheteurs ont réalisé 30% des achats immobiliers en Belgique

Sujets relatifs :

, ,
Les jeunes acheteurs ont réalisé 30% des achats immobiliers en Belgique

Au premier semestre 2022, les 18-30 ans ont réalisé 29,8% des transactions de biens immobiliers sur le territoire belge, alors qu’ils ne représentent que 19,5% de la population totale. L’annonce de la remontée des taux d’intérêt à sans doute été un facteur incitatif. 

La Fédération du Notariat (Fednot) a publié pour la première fois une analyse consacrée aux jeunes acheteurs dans les trois régions du pays. Cette analyse, qui concerne les 6 premiers mois de l’année 2022, s’inscrit dans le prolongement des Baromètres de l’immobilier de la Fednot. 
 
Pour une maison et un appartement, les 18-30 ans ont respectivement payé 275.000 euros et 224.000 euros. (soit un peu moins que les médianes globales, respectivement à 280.000 et 230.867 euros). En 2021, les jeunes déboursaient 255.000 euros pour une maison, soit une augmentation de 7,8%. Quant au prix d’un appartement, il se chiffrait à 215.000 (+4,2%). 

Une logique régionale respectée

En Wallonie, les jeunes acquéreurs de maisons ont pu compter sur un léger recul des prix. Ils ont déboursé 175.000 euros en 2021, contre 170.000 euros au 1er semestre 2022 (-2,9%). En ce qui concerne les appartements, La Wallonie est la seule région du pays où les jeunes acquéreurs ont dû payer plus que la médiane régionale pour ce type de bien immobilier (+3,8%). Au 1er semestre, ils ont ainsi déboursé un prix médian de 168.000 euros pour un appartement, alors que le prix médian global wallon était de 161.750 euros.
 
C’est un secret de polichinelle: les jeunes achètent peu de maisons à Bruxelles. Seuls 11,6% des maisons ont été acquises par cette tranche d’âge, contre 23,4% en ce qui concerne les appartements. Le prix médian payé par les jeunes pour un appartement était de 238.000 euros, soit un peu en deçà de la médiane globale bruxelloise (240.750 euros). Il s’agit d’une hausse de 3,5% par rapport à 2021 (230.000 euros). Pour les maisons, les jeunes ont dû débourser 365.000 euros, soit une hausse de 7,35% par rapport à 2021 (340.000 euros).
 
Enfin, en Flandre, 33,7% des maisons ont été vendues à des 18-30 ans. Pour les appartements, ce chiffre passe à 27,5%. Au 1e semestre 2022, ils ont déboursé un prix médian de 295.000 euros pour une maison.  Les jeunes ont toutefois payé plus qu’en 2021 (287.000 euros), à savoir, une hausse de 2,8%. Mêmes constats pour les appartements. Les jeunes ont payé un prix médian de 230.000 euros, soit +5,3% par rapport à 2021.
 

Nous vous recommandons

Home Invest Belgium décroche son permis d’urbanisme pour le projet Jourdan à Saint-Gilles

Home Invest Belgium décroche son permis d’urbanisme pour le projet Jourdan à Saint-Gilles

Home Invest Belgium, bailleur d’immobilier résidentiel belge, a décroché son permis d'urbanisme pour le projet situé rue Jourdan 95 à Saint-Gilles. Ce projet de reconversion de bureaux permet[…]

21/09/2022 | Immo
We Invest s’installe en France

We Invest s’installe en France

L’achat immobilier des Belges en Espagne bat des records

L’achat immobilier des Belges en Espagne bat des records

Charleroi est la ville ayant connu la plus forte hausse des prix immobiliers

Charleroi est la ville ayant connu la plus forte hausse des prix immobiliers

Plus d'articles