Suivre La Chronique

Les matériaux de construction sont trop peu valorisés

Sujets relatifs :

Les matériaux de construction sont trop peu valorisés

Le taux de recyclage des déchets de construction et de démolition atteint 95% en Belgique, soit un taux bien supérieur à la moyenne européenne (89%).

© Grecaud Paul - Fotolia

Les états membres de l’UE recyclent de plus en plus de matériaux, c’est particulièrement vrai en ce qui concerne les déchets de construction et de démolition. Malheureusement, ces matériaux sont encore trop peu valorisés.

Les taux de recyclage et l’utilisation des matériaux recyclés dans l’Union européenne (UE) ne cessent de croître. Dans l’ensemble, en 2016, l’UE a recyclé près de 55% de tous les déchets, à l’exclusion des principaux déchets minéraux (contre 53% en 2010). Le taux de recyclage des déchets de construction et de démolition s’élevait à 89% et le taux de recyclage des emballages a dépassé 67% (contre 64% en 2010), tandis que le taux de recyclage des emballages plastiques a presque doublé depuis 2005 (42% en 2016, contre 24% en 2005). Ça c’est pour la bonne nouvelle.

En revanche, malgré ces taux de recyclage élevés, à peine 12% des ressources en matériaux utilisées dans l’UE en 2016 provenaient de produits recyclés et de matériaux valorisés, permettant donc d’éviter l’extraction de matières premières primaires. Cet indicateur, appelé «taux d’utilisation circulaire de matières», mesure la contribution des matériaux recyclés à la demande globale. Il est naturellement plus faible que les taux de recyclage, qui mesurent la part des déchets recyclés, car certains types de matériaux ne peuvent tout simplement pas être recyclés comme, par exemple, les combustibles fossiles brûlés pour produire de l’énergie.
Mais il n’empêche que ce «taux d’utilisation circulaire de matières» pourrait être nettement plus élevé.

La Belgique tient bien son rang dans les domaines du recyclage et de l’économie circulaire

Une économie circulaire vise à maintenir le plus longtemps possible la valeur des produits, matériaux et ressources en les renvoyant dans le cycle de production à la fin de leur utilisation, tout en réduisant autant que possible la production de déchets.
La Commission européenne vient de publier le Rapport sur la mise en oeuvre du plan d’action en faveur de l’économie circulaire, qui montre les progrès accomplis dans quatre domaines de l’économie circulaire: «production et consommation», «gestion des déchets», «matières premières secondaires», «compétitivité et innovation».

On y trouve des données intéressantes par pays. Ainsi, la production de déchets communaux par habitant s’élève à 409 kg par habitant en Belgique (contre 486 dans l’UE) et le taux de recyclage global atteint 53,7% (contre 46,4% dans l’Europe des 27). En ce qui concerne spécifiquement les déchets de construction et de démolition, ceux-ci sont recyclés à 95%, soit un taux supérieur à la moyenne européenne (89%). Quant au «taux d’utilisation circulaire de matières», il culmine à 18,9% dans notre pays, lequel fait, là aussi, nettement mieux que la moyenne de l’UE (11,7%).
 

Nous vous recommandons

La durabilité, une affaire qui rapporte chez Niko

La durabilité, une affaire qui rapporte chez Niko

Niko, l’un des leaders du marché belge de la production de matériel d’installation électrique et d’automatisation domestique, confirme son positionnement en matière de durabilité en se voyant[…]

15/07/2019 | Recyclage
Chargeuse sur pneus Liebherr L 586 XPower® à éclairage de travail adaptatif

Chargeuse sur pneus Liebherr L 586 XPower® à éclairage de travail adaptatif

Deceuninck quadruple ses capacités de recyclage du PVC

Deceuninck quadruple ses capacités de recyclage du PVC

Terrains synthétiques: la Wallonie établit un nouveau cadre normatif

Terrains synthétiques: la Wallonie établit un nouveau cadre normatif

Plus d'articles