Suivre La Chronique

Les parcs éoliens offshores s'engagent pour la biodiversité en mer du Nord

Sujets relatifs :

, ,
Les parcs éoliens offshores s'engagent pour la biodiversité en mer du Nord

© Zoltan Tasi

La Belgian Offshore Platform (BOP) et la coalition 4Sea (Bond Beter Leefmilieu, Greenpeace Belgique, Natuurpunt et WWF-Belgique) unissent leur force pour protéger l’écosystème marin de la mer du Nord.

La Belgian Offshore Platform, une association d’investisseurs et de propriétaires de parcs éoliens en mer du Nord belge, et 4Sea, une coalition d’organisations environnementales, travailleront ensemble pour protéger et renforcer les richesses de la biodiversité en mer du Nord.
 
Sur la base des résultats de plus de 10 ans de recherche scientifique sur les parcs éoliens existants (WinMon.BE 2020), les deux parties sont convaincues que la poursuite du développement de l’énergie éolienne en mer peut, et doit, aller de pair avec la protection de l’environnement marin et de la biodiversité marine. Quatre points ont notamment été mis sur la table :
  • Les parcs éoliens situés dans les zones Natura 2000 constituent une exception et ne peuvent être déployés qu’en respectant des conditions strictes, notamment l’évaluation appropriée obligatoire prévue par la directive Habitats.
  • Continuer à investir dans la recherche scientifique et l’innovation afin de minimiser les risques et de maximiser les opportunités pour la nature.
  • Une conception respectueuse de la nature lors de la construction de nouveaux parcs éoliens doit être la norme. Autrement dit, il faut que le parc éolien et son infrastructure atténuent les effets négatifs et apportent, là où c’est possible, des effets positifs sur la biodiversité.
  • Penser à l’avenir et entamer dès maintenant un dialogue sur la manière de combiner l’amélioration des richesses naturelles et la production d’énergie renouvelable dans un scénario circulaire.
«Pour lutter contre les conséquences irréversibles et destructrices de la surchauffe de la planète pour l'homme et la nature, nous avons besoin à la fois de plus d’énergie éolienne et de davantage de protection de la nature en mer du Nord. Par cette déclaration d'intention, les organisations environnementales et le secteur de l’énergie éolienne en mer unissent leurs forces de manière proactive pour œuvrer ensemble à la neutralité climatique et à la restauration de la nature en mer du Nord», déclare Annemie Vermeylen, Secrétaire générale de la Belgian Offshore Platform.
 
Antoine Lebrun, directeur général du WWF-Belgique, au nom de 4Sea: «Nous sommes aujourd'hui confrontés à deux des plus grandes crises qui menacent l’Homme et la nature, à savoir le rythme rapide auquel nous perdons des richesses naturelles et le changement climatique. L'une des solutions consiste à accroître l'énergie éolienne et à mieux protéger la nature en mer du Nord. De cette manière, nous pouvons faire de la nature de la mer du Nord un allié dans la lutte contre le changement climatique.»
 

Nous vous recommandons

14 tours de logements sociaux bruxellois équipées d’unités de cogénération

14 tours de logements sociaux bruxellois équipées d’unités de cogénération

La PME bruxelloise Go4Green a conclu un contrat avec Le Foyer Laekenois afin d’équiper 14 tours de logements sociaux d’installations de cogénération. L’entreprise bruxelloise, Go4Green, a financé[…]

15/06/2021 | Logements sociauxLaeken
Les jeunes candidats acheteurs n'ont pas le budget pour des rénovations énergétiques

Les jeunes candidats acheteurs n'ont pas le budget pour des rénovations énergétiques

Les foyers belges sont les deuxièmes plus gros gaspilleurs d'énergie en Europe

Les foyers belges sont les deuxièmes plus gros gaspilleurs d'énergie en Europe

Un jeune Belge sur trois privilégie le confort aux performances énergétiques d’un logement

Enquête

Un jeune Belge sur trois privilégie le confort aux performances énergétiques d’un logement

Plus d'articles