Suivre La Chronique

Les Pont des Trous de Tournai version 2.0

Les Pont des Trous de Tournai version 2.0

Le Pont des Trous tel qu’on peut – encore – le voir aujourd’hui. (© Johan Mares (Belgiumview)

La mise à gabarit de l’Escaut à Tournai est un maillon important d’un projet plus vaste de modernisation et de facilitation du transport fluvial à l’échelle européenne. Cette initiative est financée et soutenue par l’Europe et par la Wallonie.

«Ce projet a été saisi à Tournai comme une opportunité non seulement pour améliorer la navigabilité du fleuve, mais également pour requalifier l’ensemble des quais qui laissera davantage la place aux modes doux et aux loisirs et permettra ainsi d’appréhender le fleuve dans toutes ses dimensions: économique, urbaine, paysagère, sociale, etc.», explique-t-on au Collège communal.

Au regard du débat suscité par la modification du Pont des Trous, le Collège communal a décidé, dans un souci de participation citoyenne, de soumettre à consultation populaire deux propositions relatives au remplacement des arches (option en béton avec parement en pierre et option en résille métallique).

Le Pont des Trous en 1892

Suite à la consultation populaire qui a eu lieu le 25 octobre 2016 à laquelle a participé 16% de la population, le conseil communal a acté à l’unanimité que le choix des tournaisiens s’est porté sur la pierre et un rythme ternaire des arches.

Par la suite, le Conseil communal a mis en place un processus participatif «Au Tour du Pont» afin de finaliser le projet sur base des nouvelles orientations de la consultation populaire.

La demande de permis, soumise à enquête publique, qui vient d’être introduite, résulte directement de ce processus participatif.

Un témoignage rare d’architecture militaire médiévale

Le Pont des Trous est l’un des trois seuls ponts militaires fluviaux existant encore dans le monde. C’est également l’un des plus prestigieux vestiges de l’architecture militaire médiévale de Belgique. Erigé à la fin du 13e siècle, il faisait partie de la seconde enceinte communale de Tournai et défendait le cours de l’Escaut dans sa traversée de la ville. D’énormes herses pouvaient être descendue et empêcher ainsi l’entrée de la ville via l’Escaut. Le Pont des Trous est flanqué de deux tours: la tour du Bourdiel sur la rive gauche et celle de la Thieulerie sur la rive droite.

Le projet de nouveau Pont des Trous tel que conçu par l’architecte Olivier Bastin. (© L’Escaut Architectures)

Relecture contemporaine pour un fleuron du patrimoine

La transformation du Pont des Trous se nourrit de la réflexion historique d’une porte d’eau et de son interprétation au XXIème siècle.

Dans le projet conçu par l’architecte, Olivier Bastin (ex-Bouwmeester de la Région de Bruxelles-Capitale), les tours du Bourdiel et de la Thieulerie restent inchangées tandis que des arches en pierre – une grande arche centrale flanquée de deux petites arches latérales – rappellent de façon symbolique la partie du Pont des Trous reconstruite après-guerre.

Le caractère contemporain de l’intervention se trouve dans la légèreté de la structure. Les arches seront ainsi constituées d’un appareillage de pierres dont l’épaisseur approchera les 30 cm.Afin d’augmenter encore cette impression de légèreté et permettre des jeux de lumières, les appareillages de pierre seront traités avec des vides. La traversée sous l’arche centrale pour les bateaux et sous les arches latérales pour les piétons n’en sera ainsi que plus marquante.

La largeur des arches au point le plus haut est calquée sur la largeur de la coursive actuelle. Un point délicat de l’ouvrage est constitué par son raccord sur les tours de forme circulaire en plan. Afin de réduire la largeur de raccord sur les tours et d’affiner le contact avec l’eau et l’existant, les arches sont découpées par deux plans obliques qui diminuent leur largeur en base.

Le choix de la pierre est un choix «historique». Il s’agira en l’occurrence d’une pierre calcaire dont la teinte se rapprochera le plus possible d’un «gris de Tournai». L’appareillage, partiellement ajouré, se fera avec des pierres de dimension variable.

 

Nous vous recommandons

Besix va construire le plus grand ensemble hospitalier de Neuilly-sur-Seine

Besix va construire le plus grand ensemble hospitalier de Neuilly-sur-Seine

Besix France va bientôt construire à Neuilly-sur-Seine, en région Ile-de- France, la nouvelle clinique des Centres Médico-Chirugicaux (CMC) Ambroise Paré, Pierre Cherest et Hartmann, la volonté des[…]

Stradus Infra embellit les parkings

Stradus Infra embellit les parkings

B&B veut construire 15 hôtels en Belgique sur les 5 prochaines années

B&B veut construire 15 hôtels en Belgique sur les 5 prochaines années

Carrières & Terrassements et Win à l’œuvre pour Your Nature

Carrières & Terrassements et Win à l’œuvre pour Your Nature

Plus d'articles