Suivre La Chronique

Les ports belges: une belle valeur ajoutée

Sujets relatifs :

, ,
Les ports belges: une belle valeur ajoutée

La Banque nationale de Belgique s’est penchée sur l’importance économique des ports (mise à jour d’une étude existante) d’Anvers, Gand, Ostende, Zeebrugge, Liège et Bruxelles.

La contribution de chaque port à l’économie nationale est estimée sur la base de la valeur ajoutée, l’emploi et l’investissement.

Valeur ajoutée

Avec une progression de 7,9%, l’année 2015 a été un très bon cru pour la valeur ajoutée directe créée dans les ports belges. Les plus fortes croissances sont dues à Anvers et Bruxelles avec respectivement +9,4 et +58,4%. Gand, Ostende et Zeebrugge ont également progressé sur ce plan, mais de manière plus modérée de sorte que les ports flamands enregistrent une hausse globale de 7,6%. A Liège, la valeur ajoutée a baissé de près de 1/10e.

A Anvers, ce sont les raffineries, les armateurs et l’industrie chimique qui sont les principaux acteurs de la hausse de la valeur ajoutée.

Quant au port de Liège, il a souffert de la contraction de la valeur ajoutée dans le secteur de l’énergie et du retour à la normale dans le secteur de la construction après des résultats exceptionnels en 2014, si bien que le recul doit être nuancé.

Bruxelles, enfin, a bénéficié des résultats exceptionnels d’un grand groupe international dans le cadre de sa réorganisation, ce qui lui a permis d’afficher une hausse record de 58,4% de sa valeur ajoutée.

Emploi et investissements

Néanmoins, ces belles performances n’ont pas permis d’inverser la tendance à la contraction de l’emploi direct amorcée en 2013 dans les ports belges. Elle s’est encore élevée à 1,3% en 2015.  Le fait est que la plupart des ports s’activent avec succès à améliorer la productivité et donc, leur position concurrentielle, ce qui n’est pas sans effet sur l’emploi. Dans les ports flamands, l’emploi a diminué de 1%. Assez logiquement, Liège enregistre la plus forte baisse. En effet, les activités liées à l’industrie métallurgique, très importantes pour cette zone portuaire, ont perdu 1.300 emplois en 3 ans.

Reste les investissements qui ont diminué de 8,1% dans l’ensemble des ports étudiés, malgré des hausses enregistrées à Bruxelles, Liège et Zeebrugge.

Nous vous recommandons

Le nombre de faillites en très légère baisse

Le nombre de faillites en très légère baisse

Alors que Statbel avait comptabilisé 672 faillites durant le mois de septembre, celui-ci a baissé de 1,2% pour atteindre le chiffre de 664 au cours du mois d’octobre.  Cette baisse toute relative est plus importante[…]

22/11/2021 | Faillites
Le secteur forestier va bénéficier de nouvelles aides publiques

Le secteur forestier va bénéficier de nouvelles aides publiques

Plus de deux fois plus de faillites en septembre qu’en août

Plus de deux fois plus de faillites en septembre qu’en août

La Confédération Construction fait du dumping social son cheval de bataille

La Confédération Construction fait du dumping social son cheval de bataille

Plus d'articles