Suivre La Chronique

Les prix de l’immobilier ne connaissent pas vraiment la crise

Sujets relatifs :

, ,
Les prix de l’immobilier ne connaissent pas vraiment la crise

Au rayon des terrains à bâtir, la Flandre affiche des prix au mètre carré presque triple de ceux de la Wallonie avec respectivement 249 euros/m2 contre 86 euros/m2.

© Danneels

Le baromètre des notaires relatif aux résultats immobiliers du 2e trimestre 2017 vient de sortir. Qu’y apprend-t-on? qu’au second trimestre de cette année l’indice immobilier a diminué de -1,4% après le record du trimestre précédent.

C’est surtout au mois d’avril que les notaires ont constaté une chute de l’activité immobilière, avec -12,2% de transactions en moins comparé à mars et -11,1% de transactions en moins par rapport à avril 2016. Les mois de mai et juin ont, quant à eux, vu une hausse du nombre de transactions, avec respectivement +10,8% et +6,3% de transactions en plus qu’en avril.

• Au niveau régional, si la Flandre demeure la région la plus importante en termes de transactions immobilières, c’est aussi la seule où on a constaté une diminution de l’activité immobilière (-2,9% par rapport au dernier trimestre).

C’est dans les provinces d’Anvers, du Limbourg et de Flandre orientale que l’activité immobilière a le plus fort baissé au cours du dernier trimestre, avec respectivement -4,8%, -3,8% et -3,3%. Ces provinces, qui signaient la plus nette augmentation au 1er trimestre, accusent à présent un certain recul.

Avec 21,22 points, Anvers demeure néanmoins la province dont l’activité immobilière est la plus dense, tant en Flandre qu’au niveau national. La Flandre orientale et la Flandre occidentale suivent avec respectivement 18,11 et 17,05 points.
 
• Dans le même temps, Bruxelles affichait une augmentation de près de 5% de son activité et revenait ce trimestre, et ce pour la première fois depuis le 2e trimestre 2016, au-dessus des 10 points.

• Enfin, la Wallonie reste stable par rapport au trimestre écoulé. Et idem comparé au même trimestre l’année dernière. Une stabilité qui résulte de diminutions dans la province de Namur (-5,3%) et, dans une moindre mesure, dans la province du Luxembourg (-1%), ainsi que d’une hausse d’activité dans les autres provinces. A cet égard, c’est le Brabant wallon qui a connu la croissance la plus importante lors du trimestre écoulé (+2,9%).

Nous vous recommandons

Une première en Belgique: un logement social en bois préfabriqué

Une première en Belgique: un logement social en bois préfabriqué

C’est à la Cité Modèle à Laeken que le premier module de logement préfabriqué en Belgique a été installé. C’est le deuxième bâtiment d’une série[…]

20/04/2021 | ImmoLogements & projets
Baromètre immobilier: le marché toujours sous l’effet du coronavirus

Baromètre immobilier: le marché toujours sous l’effet du coronavirus

Eiffage redonne vie à l’immeuble The First

Eiffage redonne vie à l’immeuble The First

«Les métiers nécessitant l’intervention de l’homme ne disparaîtront pas»

Interview

«Les métiers nécessitant l’intervention de l’homme ne disparaîtront pas»

Plus d'articles