Les problèmes liés à la pénurie de Pur et de Pir s’aggravent

pur

Environ un tiers des entreprises disent payer au minimum 25% de plus pour des produits isolants Pur et Pir. Elles n’étaient que 5% dans ce cas fin avril…

D’après une nouvelle enquête de la Confédération flamande de la construction (Vlaamse Confederatie Bouw, VCB) auprès de ses membres, l’impact des hausses extrêmes de prix et des longs délais de livraison des panneaux isolants à base de mousse polyuréthane (Pur) et de mousse polyisocyanurate (Pir) s’est encore aggravé: davantage de chantiers sont bloqués et deux fois plus d’entreprises craignent de devoir réduire leurs effectifs. S'y ajoutent des délais de livraison de plus en plus longs pour certains matériaux d’isolation alternatifs.

D’après le dernier sondage en date, il semble qu’un tiers des entreprises doivent payer au minimum 25% de plus pour des produits isolants Pur et Pir. Lors de l’enquête menée fin avril, seuls 5% des entrepreneurs devaient payer 25% de plus. En outre, aucune amélioration n'est tangible du côté des délais de livraison. Plusieurs entrepreneurs affirment même ne pas pouvoir constater de différence dans les délais... puisqu’ils ne sont pas livrés du tout en produits isolants Pur/Pir.

Du personnel à la rue

Les hausses extrêmes de prix du Pur/Pir et les délais de livraison exceptionnellement longs affectent fortement le fonctionnement des entreprises. D’après le sondage, une entreprise sur trois craindrait déjà de devoir réduire son personnel. Lors du premier sondage, ce chiffre était d’une sur six. En outre, plus de la moitié des sondés signalent que la pénurie d’isolants paralyse déjà plus de chantiers qu’en mai.

Pas de solution alternative

Environ deux tiers des sondés indiquent qu’ils n’ont pas encore pu se rabattre sur d’autres matériaux. « C’est sûr, d’autres matériaux isolants pourraient remplacer le Pur et le Pir, dont le verre cellulaire, la laine de verre, l’EPS, le XPS, la laine de roche, le liège, etc., mais souvent, les matériaux sont stipulés dans le cahier des charges ou il n’est pas possible, pour des raisons techniques, d'en utiliser d'autres. D’autant que les fabricants de certains isolants alternatifs ont signalé aux entrepreneurs qu’ils étaient eux aussi confrontés à de longs délais de livraison ou qu’ils avaient même atteint leur capacité maximale de production et ne pourraient par conséquent pas assurer davantage de livraisons dans les mois à venir », confie le directeur général de la VCB.

Circulaire

D’une part, la VCB espère une circulaire du gouvernement flamand qui reconnaîtrait ces fortes hausses de prix et permettrait une révision des prix pour les travaux publics. La dernière enquête en date de la VCB révélait que 79 % des sondés n’avaient pas pu répercuter ces hausses de prix du Pur et du Pir auprès de leurs clients. D’après 61 % des répondants, l’activité d’isolation Pur et Pir est devenue déficitaire.

Avantages fiscaux

D’autre part, la VCB demande au gouvernement flamand de prolonger la mesure transitoire offrant un avantage fiscal pour l’isolation du toit. Un nombre croissant de (petits) entrepreneurs redoutent l'arrivée du mois de décembre. D’ici là, les travaux d’isolation de toit promis devront être achevés, sous peine de faire perdre l'avantage fiscal au client. 

Les entreprises d'isolation des murs creux au Pur sont logées à la même enseigne. Les primes flamandes versées pour l'isolation thermique des murs creux baisseront dès l’année prochaine de 6 à 5 euros le m², si bien qu'un pic de demandes est prévisible. Or, ce secteur est également confronté à une pénurie de matières premières.

 

 

Nous vous recommandons

 L’IBSR devient Vias et élargit le champ de ses prérogatives

L’IBSR devient Vias et élargit le champ de ses prérogatives

L’IBSR met désormais son expertise et son expérience au service de la mobilité et de la sécurité au sens large. Cette métamorphose se traduit par un nouveau nom: l’institut Vias. Le principal[…]

25/09/2017 | Sécurité
Batimoi Pro, rendez-vous constructif

Batimoi Pro, rendez-vous constructif

Tweed, future icône bruxelloise des immeubles de bureaux

Tweed, future icône bruxelloise des immeubles de bureaux

Travaux publics tous azimuts à Charleroi

Travaux publics tous azimuts à Charleroi

Plus d'articles