Suivre La Chronique

Les propriétaires belges envisagent une pompe à chaleur pour faire des économies

Sujets relatifs :

Les propriétaires belges envisagent une pompe à chaleur pour faire des économies

Une étude de Daikin révèle qu’un tiers des Belges interrogés envisage de changer leur système de chauffage en raison de la hausse des factures d'énergie. Deux personnes sur trois considèrent même qu'il est nécessaire de passer aux énergies renouvelables pour maintenir cette facture la plus basse possible. Enfin, 70% pensent également que cette hausse des prix va accélérer la transition énergétique.

Aujourd'hui, les Belges se chauffent encore de manière très classique. L'explication réside en partie dans la vétusté du parc immobilier. En effet, quatre propriétaires belges sur cinq interrogés vivent dans une maison de plus de 15 ans. 65% de Belges disent, néanmoins, qu’il est nécessaire de passer aux énergies renouvelables vue la situation économique actuelle.   
 
Parmi les personnes interrogées qui souhaitent changer de système de chauffage, 41% envisagent de passer à une pompe à chaleur. Pourtant, la moitié des propriétaires belges pensent que les pompes à chaleur ne sont intéressantes que pour les nouvelles constructions. Roderik Desiere, Managing Director chez Daikin, n'est pas d'accord : «Il existe des solutions de chauffage alternatives durables pour tout projet de construction, qu'il s'agisse d'une nouvelle construction ou d'une rénovation. Dans le cadre d'une rénovation, des travaux supplémentaires seront probablement nécessaires pour améliorer l'état de la maison afin d'obtenir le meilleur rendement possible de la pompe à chaleur». 

Du travail à faire  

Les résultats montrent que seuls 5% des personnes interrogées disposent d'une pompe à chaleur pour chauffer et refroidir leur habitation. La principale raison d'avoir ou d'envisager une pompe à chaleur est que les propriétaires disent vouloir économiser de l'argent. Une personne sur cinq souhaite surtout la sécurité de l'approvisionnement énergétique à l'avenir. Un sujet qui préoccupe manifestement les Belges.   
 
Ils sont conscients des changements et des investissements nécessaires pour rendre le chauffage résistant dans la durée et pour faire face aux défis actuels et futurs. Trois propriétaires sur cinq sont convaincus que grâce aux innovations technologiques, les problèmes énergétiques actuels pourront être résolus à l'avenir. L'inconvénient? Quatre personnes sur cinq pensent que seules les personnes aisées réussiront à suivre la transition énergétique et que cela fera que creuser le fossé entre les riches et les pauvres.  
 
Ces conclusion proviennent d’une étude menée par iVox, qui a été mandaté par Daikin afin d’interroger 1.000 Belges sur la thématique du chauffage.
 

Nous vous recommandons

Le réglage des systèmes de chauffage, une mesure d’économie d’énergie négligée en Belgique

Le réglage des systèmes de chauffage, une mesure d’économie d’énergie négligée en Belgique

Le chauffage est responsable de pas moins de 15% des émissions de CO2 et couvre une part de plus en plus importante des factures d’énergie. Les pompes à chaleur et la révision de l’isolation des[…]

03/10/2022 |
Une réduction de TVA temporaire appliquée aux chauffages à énergies renouvelables

Une réduction de TVA temporaire appliquée aux chauffages à énergies renouvelables

Daikin Europe investit 300 millions d’euros en Pologne

Daikin Europe investit 300 millions d’euros en Pologne

Daikin investit massivement en Belgique

Daikin investit massivement en Belgique

Plus d'articles