Suivre La Chronique

Les TP décrochent en France

Si le secteur belge de la construction n'est pas à la fête, son confrère français n'est pas mieux loti. Selon la Fntp (la Fédération nationale des travaux publics), ce secteur accumule les mois de baisse consécutive. Avec la diminution des dotations aux collectivités locales et les retards accumulés dans le démarrage de grands projets d'infrastructures, le secteur s'attend à perdre 15.000 emplois cette année. Ce qui fait dire au président de la Fntp, Bruno Cavagné, que 2015 est la pire année du secteur depuis 30 ans. A une baisse de 7% du chiffre d'affaires en 2014 devrait succéder un nouveau recul de 8% cette année. Ces évolutions entraînent assez logiquement une hausse des faillites de plus de 60% sur un an.

Les travaux routiers et d'égouttage sont les plus touchés alors que les professionnels du ferroviaire, de l'électricité et des télécommunications enregistrent des carnets de commandes très satisfaisants. Et l'avenir n'est pas franchement souriant car seul le plan de relance autoroutier devrait assurer de l'activité au secteur l'an prochain.

La Fntp rappelle en outre la différence d'activité entre le bâtiment, qui retrouve peu à peu des couleurs, et les travaux publics. S'il y a forcément des points communs, les sociétés françaises du bâtiment ont un chiffre d'affaires deux fois plus élevé que celui des entreprises de travaux publics qui dépendent à 70% des commandes publiques, contre 30% dans le bâtiment. Le secteur des TP représente 7.600 entreprises dans l'Hexagone.

Nous vous recommandons

Appel à candidatures pour les Belgian Building Awards 2020

Appel à candidatures pour les Belgian Building Awards 2020

Le 3 mars 2020, les Belgian Building Awards seront à nouveaux décernés à l'occasion du Salon Batibouw. Cet évènement récompense les réalisations d’architectes, maîtres[…]

20/08/2019 | BatibouwConstruction
Candidats belges aux Awards de l’Innovation au Mondial du Bâtiment

Candidats belges aux Awards de l’Innovation au Mondial du Bâtiment

4e édition de Smart City Wallonia, la vitrine wallonne de la «ville intelligente»

4e édition de Smart City Wallonia, la vitrine wallonne de la «ville intelligente»

Matexpo attend 40.000 visiteurs

Matexpo attend 40.000 visiteurs

Plus d'articles