Suivre La Chronique

Les villes du Benelux ont tout pour plaire

Sujets relatifs :

Les villes du Benelux ont tout pour plaire

© Serge Brison

Les rues commerçantes de nos villes subissent de nombreux changements et les retailers s’adaptent à ce nouveau marché affecté par le commerce électronique et par une demande croissante d'expérience shopping. Jll publie un nouveau rapport sur l’immobilier retail dans les 13 plus grandes villes du Benelux.

Des valeurs sûres

Dans son nouveau rapport «Destination Retail Benelux 2016», Jll décrit l'individualité de chacune de nos villes commerçantes et met en avant un certain nombre de tendances. Il apparaît qu’Amsterdam, Bruxelles et Anvers restent des valeurs sûres d’un point de vue retail en Europe. Les enseignes considèrent d’ailleurs le Benelux comme une prochaine étape dans leur stratégie marketing, juste après les plus grandes villes commerçantes européennes.

Maturité

Tout d’abord la situation centrale du Benelux entre les marchés de première importance tels que Londres, Paris et Berlin constitue un grand atout. Ensuite, la maturité des marchés, la population urbaine et la croissance de l’e-commerce, qui oblige les enseignes à optimiser leur réseau de distribution, renforcent encore l'attrait des grandes villes du Benelux pour les détaillants.

Bruxelles pour tester de nouveux concepts

La capitale des Pays-Bas fait honneur à sa réputation en tant que centre de la mode du pays et est également en première place dans le Benelux. Le plus haut loyer «prime» du Benelux, soit 2.950 euros par m² par an, s’applique au centre d'Amsterdam.

Avec la présence de 71% des détaillants internationaux sélectionnés, Bruxelles décroche la deuxième place dans le classement. Les points forts de Bruxelles sont le tourisme, la population dense et croissante, mais également le caractère international des clients, ce qui rend Bruxelles attrayant pour le test de concepts. Le grand succès du centre commercial Docks Bruxsel qui s’est ouvert fin octobre prouve que les clients apprécient l'innovation et l'expérience.

Potentiel de croissance dans la restauration et le luxe

Deux chapitres sont consacrés à l’évolution du segment de la restauration et des marques de luxe, en raison des grands changements dans ces segments de marché qui ont eu et qui auront toujours à l'avenir un impact sur le positionnement de l'immobilier. Beaucoup de nouveaux petits et grands concepts répondent à cette demande du marché, variant de restaurants pop-up à de grands marchés couverts. Exemples parmi d’autres: Docks Bruxsel et Mercado à Anvers, ainsi que des concepts innovants comme Wasbar à  Gand, qui unit Horeca et wasserette. De plus, dans les rues commerçantes, le secteur de la restauration est jusqu’ici peu présent, ce qui offre des possibilités de croissance.

Le luxe se repositionne

Les marques de luxe se sont avérées moins sensibles à l'impact du commerce électronique que les enseignes grand public en raison de leur caractère exclusif, bien qu’elles se repositionnent également en expérimentant des offres en ligne. Le magasin physique reste néanmoins important dans ce segment pour l'image de la marque. Les zones retail où les enseignes de luxe se concentrent sont en expansion dans toutes les capitales du Benelux.

Un marché à réinventer

Bousculé par les ventes en ligne à croissance quasi exponentielle, par une clientèle avisée et très exigeante et par une prise de conscience accrue des limites de la consommation et de ses impacts sociaux et environnementaux, le marché du retail mature au Benelux doit se réinventer. L’agilité et la créativité sont des pistes de réflexion pour répondre à ces défis, conclut Thierry Debourse, head of retail Benelux chez Jll.

Nous vous recommandons

Le renouveau de Val de Thines

Le renouveau de Val de Thines

Cette ancienne friche industrielle des papeteries Arjo Wiggins à Nivelles, à l’abandon depuis 15 ans, va subir une transformation en profondeur. Lors de la réunion publique d’information, le promoteur Thines Real[…]

Paradis Express, un écoquartier signé Matexi et Befimmo

Paradis Express, un écoquartier signé Matexi et Befimmo

Keys Asset Management rachète l’immeuble «166 Louise»

Keys Asset Management rachète l’immeuble «166 Louise»

 Permis de bâtir: des résultats mitigés

Permis de bâtir: des résultats mitigés

Plus d'articles