Suivre La Chronique

Les villes et le réchauffement climatique: prévenir plutôt que guérir

Sujets relatifs :

, ,
Les villes et le réchauffement climatique: prévenir plutôt que guérir

Les phénomènes météorologiques extrêmes vont se multiplier, autant prendre les devants.

Selon l’EEA (European Environment Agency), le réchauffement climatique provoquera des phénomènes météorologiques extrêmes de plus en plus fréquents. De son côté, le récent rapport du Giec indique qu’un doublement des efforts actuels est nécessaire pour limiter le réchauffement global à 1,5°.

Or, bon nombre de villes ne disposent pas d’une stratégie durable, ni d’équipements appropriés pour affronter ces changements, ce qui pourrait induire des risques socio-économiques majeurs. Pour Vladimir Mikule, directeur technique chez Sweco Hydroprojekt, la gestion durable des eaux pluviales devrait être intégrée dès le départ dans la planification urbain. «Avec une stratégie bien définie, il est possible de créer les conditions d’une gestion durable à long terme des eaux pluviales et donc, de réduire les dégâts qui en découleront», plaide-t-il.

Les toits verts s’intègrent dans une approche «Infrastructure Blue-Green». (© icoflor)

Pour étayer ces propos, Sweco a publié un nouveau rapport Urban Insight titré «From threat to opportunity – Revaluating storm water management in urbain areas» (De la menace à l’opportunité - Réévaluer la gestion des eaux pluviales dans les zones urbaines).

Il explique comment les villes ayant une approche «Infrastructure Blue-Green» (BGI) peuvent se préparer à combattre les futurs changements climatiques, réduire la pollution des eaux et améliorer le cadre de vie des citadins. L’«Infrastructure Blue-Green» consiste à relier les fonctions hydrologiques urbaines à la nature urbaine, à l'aménagement paysager et à la planification. Elle utilise ainsi le bleu (eau) et le vert (nature, places et parcs) pour se protéger contre les inondations et autres effets du changement climatique. Elle favorise diverses mesures comme les toits verdurisés, les plantations, les ceintures vertes, le drainage (souterrain ou non), les zones humides, les bassins de rétention, les jardins d’eaux pluviales,…

Et M. Mikule de conclure que, dans ce domaine comme dans d’autres, il est plus économique de prendre les devants et donc, de fournir un bon travail préparatoire et de mettre sur pied une gestion durable et à long terme des eaux pluviales que de devoir supporter le coût des catastrophes et autres inondations lorsqu’elles se produisent.
L’Urban Insight de Sweco est basé sur une série de rapports internes rédigés par les experts de l’entreprise sur divers aspects du développement urbain (il est disponible sur https://www.swecourbaninsight.com).

Nous vous recommandons

Beci lance le City Climate Challenge 303030

Beci lance le City Climate Challenge 303030

Beci est à la base de l’initiative City Climate Challenge 303030, visant à réduire les émissions de CO2 de 30% en 10 ans dans la Région de Bruxelles-Capitale. Via cette initiative, Beci veut mettre en[…]

16/10/2019 | BECIEmissions de CO2
L’Union Européenne veut accroître ses investissements verts

L’Union Européenne veut accroître ses investissements verts

Besix inaugure le Pont Princesse Héritière Mary au Danemark

Besix inaugure le Pont Princesse Héritière Mary au Danemark

Total lance la construction de sa 3e centrale solaire au Japon

Total lance la construction de sa 3e centrale solaire au Japon

Plus d'articles