Suivre La Chronique

Les Wirtgen SP 1600 et SP 500 en piste

Les Wirtgen SP 1600 et SP 500 en piste

Un haut plateau exempt de montagnes et facile d'accès, dans la zone directe des couloirs d'atterrissage et de décollage.

La capitale mongole Oulan-Bator disposera bientôt d'un nouvel aéroport. Avec la construction du New Ulaanbataar International Airport (Nubia), le nombre de passagers devrait tripler (3 millions par an) et le volume de fret décupler. Les SP 1600 et SP 500 polyvalentes de Wirtgen ont été retenues pour réaliser une pose de béton de qualité tout en respectant des délais d'exécution serrés.

Le Nubia est construit sur un haut plateau exempt de montagnes et facile d'accès, dans la zone directe des couloirs d'atterrissage et de décollage. L'aéroport prévoit une piste de catégorie 4E en béton haute longévité de 3.600 m de long et 45 m de large qui sera adaptée aux conditions météorologiques de ce climat extrêmement rude, mais aussi à l'atterrissage de gros-porteurs comme les A340 ou B747.

Pour financer ce projet, le Gouvernement de Mongolie a signé un prêt sécurisé de 40 ans de quelque 0,5 milliard d'euros avec la Japan Bank for International Cooperation. La joint-venture Mitsubishi-Chiyoda est en charge des travaux depuis mai 2013 et la pose du béton a démarré en mai 2014. Toutes les prestations du chantier ont été cédées au sous-traitant principal Samsung C & T tandis que la pose du béton a été confiée à Sungdo Construction, client de longue date de Wirtgen en Corée du Sud et spécialisé dans la pose par coffrage glissant.

Comme le site connaît un climat continental extrême avec des étés courts et très chauds et des hivers longs et glacials, le créneau disponible pour le chantier n'est donc que de 3 à 4 mois en été. De plus, le vent fort en provenance du désert de Gobi et l'intense rayonnement solaire font sécher le béton rapidement de sorte que la pose avec la SP 1600 a dû s'effectuer en grande partie la nuit.

Pose «frais sur frais»

La SP 1600 est l'engin phare des grandes machines à coffrage glissant de Wirtgen. Elle pose des revêtements en béton d'excellente qualité sur une largeur pouvant atteindre 16 m. Lorsqu'elle est équipée d'un module supplémentaire complet, la SP 1600 peut réaliser une pose bicouche en une seule opération. Pour le nouvel aéroport, la pose de béton a lieu en plusieurs segments, la largeur de pose moyenne étant de 11,25 m et l'épaisseur de 38 cm.

La couche sous-jacente consiste en un revêtement en béton de ciment de 27 cm d'épaisseur recouvert d'une deuxième couche en béton de ciment de 11 cm. La pose a eu lieu immédiatement en «frais sur frais» après la première couche afin d'assurer le meilleur assemblage possible entre le béton de la couche inférieure et celui de la couche supérieure. En guise de renforcement supplémentaire, un treillis d'acier soudé a été posé entre les deux couches. Jusqu'à 48 vibreurs électriques à vibrations à haute fréquence ont assuré un compactage optimal du matériau. Les caractéristiques fonctionnelles prescrites pour la surface du revêtement ont pu être atteintes grâce à la poutre correctrice et à taloche longitudinale intégrée dans la SP 1600.

Réalisation du revêtement bicouche avec un seul engin

Les responsables du chantier expliquent que la SP 1600 a fait gagner énormément de temps et d'argent: au lieu d'utiliser quatre machines à coffrage glissant de type SP 500, ils ont opté pour une seule SP 1600 qui avait déjà fait ses preuves sur un autre chantier par le passé. Le coût total en matériau pour la pose de béton s'élève à environ 20 millions de dollars. Au total, quelque 135.000 m³ de béton pour la piste de l'aéroport, les voies de circulation et les aires de stationnement seront mis en œuvre.

Par contre, une SP 500 est utilisée pour les aires de stationnement légèrement curvilignes et certaines sections des voies de circulation. Cette machine maniable est capable de poser jusqu'à cinq revêtements en béton juxtaposés en parallèle. Sa largeur de pose est de 5,625 m. Au total, cette machine posera près de 50.000 m² de voies de circulation et 7.500 m² d'aires de stationnement.

Côté logistique, des conteneurs remplis de pièces de rechange et d'usure sont prévus sur ce chantier éloigné. Ce dernier bénéficie à la fois du réseau régional de Wirtgen et, si des pièces de rechange supplémentaires sont nécessaires, elles peuvent être acheminées quotidiennement par avion par l'intermédiaire du concessionnaire Wirtgen en Corée du Sud, soit directement depuis l'usine Wirtgen en Allemagne via une liaison bihebdomadaire. En outre, les techniciens de Wirtgen Chine et de l'usine allemande du groupe Wirtgen peuvent intervenir sur place en 24 heures.

Nous vous recommandons

Appel à auteurs de projet: la rue du Vallon remonte la pente

Appel à auteurs de projet: la rue du Vallon remonte la pente

Les Habitations à Bon Marché de Saint-Josse cherchent une équipe pluridisciplinaire pour la rénovation d’un ensemble de logements situé entre la rue du Vallon et la rue Marie-Thérèse. Un[…]

15/11/2019 | ConstructionImmo
Dispositif de sécurité «Shield» sur les dumpers Mecalac

Dispositif de sécurité «Shield» sur les dumpers Mecalac

Travailleurs et substances dangereuses: les employeurs en première ligne

Travailleurs et substances dangereuses: les employeurs en première ligne

Appel à manifestation d’intérêt: revitaliser trois quartiers bruxellois

Appel à manifestation d’intérêt: revitaliser trois quartiers bruxellois