Suivre La Chronique

Liège élimine les dents creuses

Sujets relatifs :

,
Liège élimine les  dents creuses

null

Propriétaire d'un terrain de 308 m2 au coin de la rue Nagelmackers et du quai Sur Meuse, en bordure d'un quartier en cours de requalification, la Ville de Liège le met en vente suivant une procédure d'appel à intérêts, apparentée à un concours.

Les candidats devront proposer un programme de développement du site respectant différents objectifs (détaillés dans le cahier des charges), parmi lesquels l'amélioration du cadre de vie des habitants et de l'image du centre-ville, une ambition architecturale affirmée, au moins deux tiers de surfaces dédiées à des logements variés et confortables, voire durables.

L'appel à intérêts s'adresse aux équipes composées d'architectes, de promoteurs, de développeurs, d'investisseurs et de bâtisseurs réunies en bouwteam et désireuses d'acquérir la propriété du bâtiment en vue d'y développer un projet créatif et directement opérationnel.

La parcelle sera vendue au prix fixe de 215.000 euros (terrain à 700 euros/m2) au lauréat final. La sélection sera basée uniquement sur la qualité du projet. Une séance d'information aura lieu en septembre à laquelle il convient de s'inscrire via l'adresse mail laurent.bruck@liege.be.

Les candidatures sont à adresser au plus tard le 30 octobre 2015 à 12 heures au Département de l'Urbanisme de la Ville de Liège ' Monsieur Renaud Kinet-Poleur, Directeur ff ' La Batte, 10/4 ' 4000 Liège.

Nous vous recommandons

Etat de maturité de l’industrie de la construction: ça bouge… lentement

Etat de maturité de l’industrie de la construction: ça bouge… lentement

Kpmg, un réseau international de cabinets d’audit et de conseil, a publié la 12e édition de son étude annuelle «Global Construction Survey: Future-Ready Index». Pour la première fois, Kpmg y[…]

Mondial des métiers 2019: cap sur Kazan!

Mondial des métiers 2019: cap sur Kazan!

Les représentants des entreprises jugent le programme du Gouvernement bruxellois

Les représentants des entreprises jugent le programme du Gouvernement bruxellois

Construction au féminin

Construction au féminin

Plus d'articles