Suivre La Chronique

'Localisation du matériel: pour un secteur de la construction plus performant

Sujets relatifs :

,
'Localisation du matériel: pour un secteur de la construction plus performant

null

GeoDynamics porte bien son nom. Cette entreprise est en effet spécialisée dans le développement de logiciels de localisation de véhicules et de collaborateurs mobiles. Ces logiciels permettent de suivre leurs parcours sur ordinateur, tablette ou smartphone par le biais d'un site web sécurisé.

Les systèmes de GeoDynamics sont également utilisés pour enregistrer le temps de travail et gérer des flottes de véhicules. L'entreprise dessert 2.300 clients qui utilisent 24.000 unités de suivi, des appareils avec fonctions Gps et Gsm intégrés qui permettent de suivre les déplacements du véhicule. La société courtraisienne s'adresse au secteur de la construction, aux installateurs, aux équipes d'entretien et de Sav, aux services publics et à d'autres entreprises et organisations avec des collaborateurs mobiles et une flotte de véhicules.

Fondée en 2004, elle emploie aujourd'hui 29 collaborateurs et a réalisé un chiffre d'affaires de 6,6 millions d'euros en 2014 et un Ebitda de 2,7 millions d'euros. En 2011, GeoDynamics était l'entreprise flamande la mieux classée dans la liste Deloitte des cinquante entreprises technologiques affichant la croissance la plus rapide dans le Benelux. Stijn Stragier et Peter Vermeesch, fondateurs et propriétaires de GeoDynamics, en sont les managing partners. En 2012, le premier a également été élu Jeune Entrepreneur de l'Année en Flandre occidentale. C'est dire si la société peut afficher un parcours exemplaire.

Par ailleurs, GeoDynamics commercialise un nouveau produit de localisation et de suivi destiné aux entreprises de construction. Celles-ci sauront désormais avec précision où se trouve leur matériel mobile, très sollicité et de grande valeur.

Qui cherche trouve, à condition d'être bien équipé

«Le traçage du matériel dans la construction présente plusieurs avantages: planification efficace, lutte contre le vol, post-calculation et facturation», précise Stijn Stragier, qui ajoute: «A l'aide de nos tags RFID, de nos récepteurs et de notre logiciel, un client peut déjà suivre une pièce d'équipement pour 1 euro par mois. Une performance irréalisable tout récemment encore.»

Lorsqu'un équipement indispensable est absent d'un chantier, parce qu'il a été transporté sur un autre chantier, voire a été volé, les ouvriers ne peuvent plus poursuivre leur travail et le planning est menacé. Les chefs de chantier et les ouvriers commencent alors à appeler tous azimuts pour découvrir où se trouve le matériel manquant.

Dorénavant, les entreprises de construction pourront suivre en temps réel les déplacements de tout leur matériel ' groupes électrogènes, nacelles élévatrices, marteaux-piqueurs, lasers, conteneurs, engins sur chenilles, échelles, sanitaires mobiles, grues, scies circulaires, compresseurs, coffrage, etc. - en y collant un tag. Imperméable à l'eau, ce tag de 6 cm sur 3,5 cm et de 1,5 cm d'épaisseur envoie périodiquement un signal avec une fréquence de 433 MHz à destination d'un récepteur. Ce signal a une portée de 50 mètres, traverse le béton et résiste aux mauvaises conditions météorologiques. Le tag a une longévité de 4 à 10 ans en fonction de la vitesse de diffusion.

Quant au récepteur, il est connecté à l'unité de suivi («blackbox») de GeoDynamics. Cet appareil de track & trace envoie l'emplacement du tag sur un site web sécurisé. L'entreprise de construction y verra ainsi, avec une précision de 50 mètres, où se trouve son matériel.

24.000 véhicules

Stijn Stragier: «En Belgique, 24.000 véhicules sont déjà équipés de notre unité de suivi. Nous avons calculé que les clients paieront 1 euro par tag et par mois, ce prix comprenant le coût de la communication de données. Grâce à notre logiciel, la consommation de données se limite à l'arrivée d'un matériel sur un chantier et à son départ de ce chantier.» Lorsque le matériel quitte le chantier ou un autre emplacement, le client reçoit une notification via le portail web. Il sait tout de suite de quel matériel il s'agit parce que chaque tag est configuré individuellement.

'Le traçage du matériel dans la construction présente plusieurs avantages: planification efficace, lutte contre le vol, post-calculation et facturation'.

Les entreprises de construction peuvent installer une unité de suivi non seulement dans leurs véhicules utilitaires, mais aussi dans les conteneurs de chantier, dépôts ou tout autres emplacements où la batterie de l'appareil peut se charger.

Planifier en connaissance de cause

Le produit Asset Tracking de GeoDynamics avec tags et récepteur pour l'unité de suivi assure la traçabilité du matériel mobile et de grande valeur, de telle sorte que le travail sur les chantiers puisse progresser. Les entreprises de construction et les chefs de chantier peuvent ainsi mieux planifier le travail. Lors de la facturation, ils peuvent vérifier quel matériel a été utilisé, combien de temps et sur quel chantier. Un bel atout dans la mesure où, actuellement en tout cas, «les entreprises de construction ne tiennent pas suffisamment à jour ces temps d'utilisation et accusent ainsi un manque à gagner», poursuit Stijn Stragier.

Selon lui, les premières installations de l'Asset Tracking devraient intervenir dans le courant du mois, les entreprises de construction qui ne suivent pas leur matériel risquant de subir un désavantage concurrentiel. Sans oublier que les tags sont aussi très utiles dans d'autres secteurs pour localiser et suivre les ordinateurs portables, les semi-remorques ou tout matériel mobile et de valeur.

Nous vous recommandons

Eskatrans acquiert 2 véhicules Volvo Trucks LNG

Eskatrans acquiert 2 véhicules Volvo Trucks LNG

Eskatrans, entreprise de transport spécialisée dans le transport de conteneurs maritimes, a fait l’acquisition de 2 Volvo FH LNG. L'entreprise s'est fortement développée ces dernières[…]

16/07/2020 | MatérielVolvo Trucks
Mitsubishi dévoile la nouvelle génération de sa gamme GRENDiA

Mitsubishi dévoile la nouvelle génération de sa gamme GRENDiA

M'TRA achète deux camions Volvo Trucks FH16

M'TRA achète deux camions Volvo Trucks FH16

Colas achète 13 camions Volvo Trucks pour la construction du tram liégeois

Colas achète 13 camions Volvo Trucks pour la construction du tram liégeois

Plus d'articles