Suivre La Chronique

Louvain-la-Neuve veut mettre plusieurs projets de développement entre parenthèses

Louvain-la-Neuve veut mettre plusieurs projets de développement entre parenthèses

Rejeté à une large majorité, le projet d’extension de l’Esplanade de Louvain-la-Neuve pourrait être gelé pendant une période de trois ans. De même que plusieurs autres projets. (© Chapman Taylor-Christian Sauvage)

© © Chapman Taylor-Christian Sauvage

Alors que Louvain-la-Neuve voyait arriver par vagues une série de demandes de permis de bâtir (pour l’extension de l’Esplanade, mais aussi pour des complexes de logements, des bureaux,…), le Collège communal, faute de vision d’ensemble, a préféré lancer un Schéma d’Orientation local (Sol, ex-Pca). Les projets de développement dans le périmètre concerné pourraient ainsi être gelés pour une période de 3 ans.
De quoi faire grincer les dents de quelques promoteurs…
«Nous voulons renouer avec l’esprit de Louvain-la-Neuve, qui a toujours été d’avoir une vision et des plans qui fixent celle-ci», a expliqué le premier échevin en charge de l’Urbanisme, Cedric du Monceau. «Un développement harmonieux implique un dialogue entre tous les acteurs (Ville, habitants, Ucl).»
 

Impliquer tous les acteurs de la Ville

Pour accompagner l’élaboration de ce Sol, le Collège souhaite lancer un processus participatif, à l’image de celui organisé récemment dans le cadre du Schéma général d’aménagement du centre d’Ottignies. «Le Code du Développement territorial (CoDT) wallon prévoit une enquête publique, mais nous souhaitons aller plus loin», insiste l’échevin de la Participation, Michel Beaussart. «C’est dans cette optique que nous avons proposé à l’opposition communale de travailler avec nous.»

Dans un premier temps, le Collège va proposer de reconduire le Comité de pilotage qui a préparé la consultation citoyenne sur le projet d’extension de l’Esplanade.

Faire et défaire c’est toujours défaire

Le Collège préfère cette solution à celle qui lui a été proposée à plusieurs reprises depuis la consultation populaire de juin, à savoir modifier une nouvelle fois le Schéma de Structure communal (Ssc).

«Le nouveau Ssc a été adopté par le Conseil communal en février dernier. La Région ne l’a pas encore approuvé, mais si nous y apportons des modifications, il faudra repasser par l’enquête publique, sous peine d’essuyer des recours. Ce serait la 3e fois: illisible pour la population», prévient le bourgmestre Jean-Luc Roland. Ce dernier devra également gérer la question du projet d’extension de l’Esplanade. Le promoteur Klépierre a fait, le 12 juillet, une demande en bonne et due forme pour la prorogation de son permis socio-économique relatif à cette extension (pour rappel, près de 80% des votants s’étaient prononcés contre, en juin dernier).

Nous vous recommandons

L’école d’Administration publique proposera l’e-learning dès septembre 2018

L’école d’Administration publique proposera l’e-learning dès septembre 2018

Sur proposition de la ministre de la Fonction publique, Alda Greoli, le Gouvernement wallon met en place des modules de formation en e-learning. N’ayant pas pour vocation de remplacer les formations en présentiel, l’e-learning[…]

Soutien aux écoles qui économisent l'énergie

Soutien aux écoles qui économisent l'énergie

Les communes rurales peuvent aussi être «smart & sustainable»

Les communes rurales peuvent aussi être «smart & sustainable»

La Ville de Bruxelles et le Patrimoine Mondial de l’Unesco

La Ville de Bruxelles et le Patrimoine Mondial de l’Unesco

Plus d'articles