Suivre La Chronique

Lycée solaire à Saint-Gilles

Lycée solaire à Saint-Gilles

222 panneaux solaires sur le toit d’un lycée saint-gillois: une production d’emblée supérieure aux besoins du bâtiment.

La commune de Saint-Gilles (Bruxelles) a installé 222 panneaux solaires sur le toit plat du lycée Roger Lallemand. Ils produiront 50.000 kWh/an à partir de septembre. Une production qui dépasse d’emblée la consommation d’énergie de l’école, de sorte que le surplus alimentera plusieurs familles.

«Nous avons déjà installé des chaudières solaires à la piscine communale et des panneaux solaires sur le toit de deux pépinières, mais ce projet-ci est le plus important en raison de sa superficie. Ici aussi, les surplus d’énergie sont redistribués vers les ménages. C'est un bon exemple de ce qui est possible localement», explique Willem Stevens, échevin du Développement durable et des Bâtiments municipaux. D’autres projets sont dans les cartons.

Nous vous recommandons

Des habitations sans carbone en 4 étapes

Des habitations sans carbone en 4 étapes

Daikin dévoile un plan en 4 étapes afin de transformer le chauffage et le rafraîchissement résidentiels pour atteindre les objectifs de l’UE de réduction des émissions de CO2, que la loi[…]

Recherche un Facilitateur Quartiers Durables

Recherche un Facilitateur Quartiers Durables

L’industrie cimentière belge s’engage à atteindre la neutralité carbone en 2050

L’industrie cimentière belge s’engage à atteindre la neutralité carbone en 2050

Un nouveau système de chauffage durable pour le Domaine royal de Laeken

Un nouveau système de chauffage durable pour le Domaine royal de Laeken

Plus d'articles