Suivre La Chronique

Man investira 2,4 milliards dans ses sites d’ici 2020

Man investira 2,4 milliards dans ses sites d’ici 2020

Le site munichois revisité.

Soucieux de gagner en efficacité dans toutes ses divisions tout en réorganisant son réseau de production international, le constructeur allemand Man aura investi plus de 2,4 milliards d’euros dans ses sites de production d’ici 2020.

Dans cet ensemble, le site historique, principale unité de production de poids lourds du groupe, à Munich bénéficiera d’une manne de près de 1,2 milliard d’euros entre 2015 et 2020. Outre la construction d’une nouvelle unité de cogénération ou l’agrandissement de son atelier de carrosserie, l’usine munichoise vient d’inaugurer un nouvel atelier de peinture de cabines.

Le plus moderne d’Europe

Ce nouvel atelier compte 5 étages et a une surface totale au sol de 18.000 m2 dans un bâtiment de 150 m de long sur près de 30 m de haut. A lui seul, il représente un investissement d’environ 85 millions d’euros et se veut le plus avancé d’Europe en termes environnementaux.

Grâce au recours à des technologies innovantes et économes en ressources, l’utilisation de consommables et de produits chimiques est nettement réduite, le nettoyage fait baisser de 90% les particules en suspension dans l’air et de 80% la consommation d’eau, la consommation de peinture baissera de 15% et celle d’énergie jusqu’à 25%.

Le conventionnel côtoie l’alternatif

La R&D reçoit également sa part de gâteau. Man Truck & Bus s’est ainsi lancé dans un grand projet de construction dans le quartier munichois d’Allach. Il consiste en un nouveau bâtiment central pour le centre de développement Man et devrait ouvrir ses portes en janvier 2018. Il coûtera environ 90 millions d’euros. Pas moins de 360 ingénieurs y travailleront. Le bâtiment aura une surface totale de 33.000 m2 et pourra héberger des prototypes créés à l’aide de techniques de prototypage rapide comme l’impression 3D.

Un ascenseur pour bus et camions

L’architecture du nouveau bâtiment n’a pas été négligée. Afin d’optimiser l’utilisation de l’espace au sol, on a opté pour un bâtiment vertical de 5 étages parfaitement reliés. Cette organisation repose notamment sur un système de marquage au sol intelligent et sur un ascenseur pour camions et bus, le premier au monde de ce type. Il mesure 14 m de long et sa capacité de charge est de 15 tonnes.

Nous vous recommandons

La construction circulaire passe aussi par la réutilisation du matériel

La construction circulaire passe aussi par la réutilisation du matériel

La salle de vente Troostwijk organise une vente aux enchères de fin d’année regroupant du matériel de construction et du matériel agricole. La valeur du matériel mis aux enchères[…]

Volvo Trucks reçoit une commande record de camions électriques

Volvo Trucks reçoit une commande record de camions électriques

La filière du bois wallonne dresse un nouvel état des lieux du secteur

La filière du bois wallonne dresse un nouvel état des lieux du secteur

Bobcat présente une nouvelle pelle sur pneus

Bobcat présente une nouvelle pelle sur pneus

Plus d'articles