Suivre La Chronique

Marché immobilier à Namur: tant le nombre de transactions que les prix restent élevés

Sujets relatifs :

Marché immobilier à Namur: tant le nombre de transactions que les prix restent élevés

S’installer à Namur n’est pas donné à tout le monde. Les prix sont nettement plus élevés que dans le reste de la province.

Au terme de la «semaine de l’immobilier» qui a vu les notaires présenter l’évolution du marché immobilier en 2018, suite à notre tour d’horizon des provinces wallonnes. Après le Brabant wallon (lire La Chronique n°10, page 16), place au Namurois.

La Belgique a connu 1,6 % d’activité en plus sur le marché immobilier en 2018 par rapport à 2017. Une évolution positive qui doit beaucoup à la Wallonie qui est la seule région dont le volume immobilier a augmenté par rapport à l’année précédente (+5,5%). A l’inverse, Bruxelles a connu une diminution de -2,4% et en Flandre, le nombre de transactions immobilières est resté au même niveau qu’en 2017.

Chaque province wallonne a participé à l’augmentation régionale. Les plus fortes augmentations du nombre de transactions immobilières ont toutefois été constatées dans les provinces de Namur (+9%), Liège (+6,1%) et du Hainaut (+5,8%). Au Luxembourg et au Brabant wallon, le marché immobilier n’a augmenté «que» d’un peu plus de 2% par rapport à l’année précédente.

Maisons: l’arrondissement de Namur tire les prix vers le haut

Le prix moyen d’une maison en province de Namur est plus élevé que le prix moyen en Wallonie (+1,9%). Il faut compter en moyenne plus ou moins 3.500 euros en plus pour acheter une maison en province de Namur comparé à l’ensemble de la Wallonie.

Ceci dit, avec un prix moyen de 192.783 euros, nous payons en province de Namur 57,4% de moins que la moyenne bruxelloise, 30,5% de moins que la moyenne flamande et 23,4% de moins que la moyenne au niveau national.

L’évolution sur la province de Namur (+2,9%) est essentiellement due à l’arrondissement de Namur qui est le seul à afficher une croissance de son prix moyen par rapport à 2017 (+4,9%). Les arrondissements de Dinant et de Philippeville affichent quant à eux, une diminution de respectivement 0,9% et 1,1%.

L’arrondissement de Namur affiche le 3e prix moyen le plus élevé de Wallonie, derrière Arlon (243.000 euros) et Nivelles (323.000 euros).

A noter que tous les arrondissements flamands ont des prix moyens supérieurs…

En bas du classement, l’arrondissement de Philippeville affiche un prix moyen qui se situe dans le top 3 des prix moyens les plus bas de Wallonie.

Et en ce qui concerne les communes, les notaires namurois observent que, de manière générale, les moins chères sont limitrophes de la France, tandis que les plus chères sont mitoyennes du Brabant Wallon.

Appartements: les prix explosent à Dinant et Soignies

Même constat sur le segment des appartements pour lequel l’arrondissement de Namur affiche le 2e prix moyen le plus élevé de la Wallonie (169.000 euros), loin derrière Nivelles (235.429 euros). Encore une fois, au niveau national, tous les arrondissements flamands ont des prix moyens supérieurs.

L’arrondissement de Dinant, de son côté, affiche une belle croissance du prix moyen (+13,2%). Il reste cependant inférieur au prix moyen affiché en province de Namur. Avec celui de Soignies, en province du Hainaut, c’est le seul à connaître une telle évolution de son prix moyen; un appartement coûte en moyenne environ 28.000 euros de plus en 2018 par rapport à 2014…
 

Nous vous recommandons

Ruée belge sur les résidences secondaires en Espagne

Ruée belge sur les résidences secondaires en Espagne

En 2018, 4.108 Belges ont acheté un bien immobilier en Espagne, soit 7 fois plus qu’il y a 10 ans, et ce, malgré le fait que les prix de l’immobilier espagnol augmentent continuellement avec une hausse de 8% entre 2017[…]

18/05/2019 | espagne
Anvers: nouvelle terre d'accueil des Bruxellois

Anvers: nouvelle terre d'accueil des Bruxellois

Les Belges font assez confiance aux architectes, beaucoup moins aux entrepreneurs et pas du tout aux promoteurs

Les Belges font assez confiance aux architectes, beaucoup moins aux entrepreneurs et pas du tout aux promoteurs

Une maison à Bruxelles coûte en moyenne 139% de plus qu’en Wallonie

Une maison à Bruxelles coûte en moyenne 139% de plus qu’en Wallonie

Plus d'articles