Suivre La Chronique

Marché immobilier au 2e trimestre 2018: moins de transactions mais des prix à la hausse

Sujets relatifs :

,
 Marché immobilier au 2e  trimestre 2018: moins de transactions mais des prix à la hausse

[Légende]Au cours du 2e trimestre 2018, le nombre de transactions immobilières en Belgique a diminué de 1,9%% par rapport au trimestre précédent. Et si l’on compare les 6 premiers mois de 2018 à ceux de 2017, on constate une diminution de 1,2 %. En revanche, les prix continuent leur ascension. (© ERA)

Après les années records de 2016 et 2017 sur notre marché immobilier, cette année a été quelque peu plus calme quant au nombre de transactions immobilières. 
C’est ce qui ressort du dernier Baromètre des notaires.
 
Au cours du 2e trimestre 2018, le nombre de transactions immobilières en Belgique a diminué de -1,9%% par rapport au trimestre précédent. Et si l’on compare les 6 premiers mois de 2018 à ceux de 2017, on constate une diminution de -1,2 %. 
A cet égard, les trois régions sont logées à la même enseigne: à Bruxelles et en Wallonie, le nombre de transactions a diminué de 1,7% par rapport au 1er trimestre de 2018, alors que la Flandre, qui représente 62% du volume immobilier en Belgique, accuse une baisse de 2%. 

Prix moyen d’une maison en Belgique: 250.735 euros

Au trimestre dernier, le prix moyen d’une maison dans notre pays était de 250.735 euros, ce qui revient à une augmentation de 4,1% par rapport au trimestre précédent. A noter que c’est la première fois que le palier de 250.000 euros est franchi. 
Cette hausse du prix moyen au second trimestre 2018 concerne toutes les régions du pays. +3,7% en Flandre (276.393 euros), +1,6% à Bruxelles (450.906 euros) et +4,1% en Wallonie (189.484 euros). 
 
Au cours de la période 2013-2018, le prix d’une maison en Belgique a ainsi augmenté de +11,2%. Avec des nuances plus ou moins importantes selon les régions.
En Wallonie, le prix a augmenté de 10,1%. On paie dès lors environ 17.000 euros de plus pour une maison par rapport à 2013. 
À Bruxelles, l’augmentation a atteint 7,8% et on paie dès lors environ 32.000 euros de plus. 
Enfin, en Flandre, la hausse des prix au cours de la même période s’est élevée à 9,7%, ce qui représente 24.000 euros de plus qu’en 2013. 
Ceci dit, l’augmentation réelle des prix des maisons au cours des cinq dernières années reste relativement limitée si l’on tient compte de l’inflation (8%) sur la même période. 

Prix moyen d’un appartement en Belgique : 219.137 euros

Au trimestre dernier, le prix moyen d’un appartement en Belgique s’élevait à 219.137 euros, soit une croissance de +0,7 % par rapport au 1er trimestre de 2018 et de 1,9% comparée au 2e trimestre 2017. 
En revanche, au cours de la période 2013-2018, l’augmentation du prix d’un appartement a atteint 9%, ce qui représente un débours supplémentaire d’environ 18.000 euros pour un même bien par rapport à 2013.
C’est en Flandre et en Wallonie que la hausse a été la plus nette (respectivement +9,3% et +9,5%) alors qu’à  Bruxelles elle est restée limitée à +6,3%, mais les prix dans la capitale avaient déjà atteint des hauteurs stratosphériques… 
 
 

Nous vous recommandons

«The Art of Structural Design»: la vitrine internationale de SCIA Engineer

«The Art of Structural Design»: la vitrine internationale de SCIA Engineer

SCIA a annoncé le lancement de la 11e édition de «The Art of Structural Design», un concours international ouvert à tous les utilisateurs de SCIA Engineer. Fondée en 1974, la société SCIA[…]

16/04/2019 | digital
Hiver clément pour la construction

Hiver clément pour la construction

Travaux de voiries wallons: les piétons et cyclistes incontournables

Travaux de voiries wallons: les piétons et cyclistes incontournables

Dépôt de permis pour le Learning & Innovation Center

Dépôt de permis pour le Learning & Innovation Center

Plus d'articles