Suivre La Chronique

Mecalac, pionnier avec la e12 100% électrique

Sujets relatifs :

,
Mecalac, pionnier avec la e12 100% électrique

La politique de R&D de Mecalac est franchement orientée vers la conception d’engins dont l’impact environnemental est le plus réduit possible, que ce soit sur les chantiers ou pour les riverains. Résultat: le constructeur d’Annecy présente la première machine 100% électrique: la Mecalac e12. Elle lui a d’ailleurs valu l’Intermat Innovation Award  de la Transition énergétique. Elle conjugue les 3 exigences essentielles aux chantiers urbains: l’autonomie, la performance et la compacité.

Avec la e12, Mecalac inaugure une nouvelle ère de son histoire en offrant à la pelle électrique une de ses plus belles lettres de noblesse: «e» comme électrique, «e» comme écosystème, «e» comme émission zéro, voire «e» comme… emblématique.  

Trois défis majeurs

La version électrique de la 12 MTX est parfaitement inscrite dans la ligne de Mecalac vers des chantiers urbains toujours plus compacts, performants et respectueux de l’environnement.

«Tout engin électrique doit relever 3 défis majeurs: l’autonomie, la performance et la compacité. La Mecalac e12 est ainsi la première pelle 100% électrique sans aucun compromis sur ces 3 critères. La clé de l’autonomie et de la performance réside dans l’architecture même de cette machine. La source d’énergie, séparée de la tourelle, permet d’installer une capacité record de 146 kWh, offrant ainsi une autonomie inégalée de 8 heures», explique Patrick Brehmer, directeur du design et du management produits chez Mecalac.

Une machine urbaine

Avec sa structure initialement urbaine et ses 2 moteurs électriques fonctionnant indépendamment, alimentation de l’équipement, d’une part, et de la translation, d’autre part, la Mecalac e12 prend naturellement sa place dans les flottes de machines urbaines.

Sa transmission 100% électrique offre un effort de traction inégalé au démarrage avec une récupération de l’énergie au freinage.  De plus, la haute densité de puissance des moteurs électriques permet de conserver une extrême compacité et ne nécessite aucun entretien. La e12 dispose également d’un coffret électrique qui permet de la recharger sur place en 6 à 7 heures.

Les moins sont des plus

Mais la Mecalac e12 c’est aussi moins de vibrations, moins de nuisances sonores, moins d’entretien (plus de filtres, plus d’huile,…), moins de risque d’accidents sur les chantiers, moins de coûts de maintenance et une absence totale d’émission de CO2 et de particules polluantes.

Son agilité participe aussi à sa performance globale, le châssis articulé lui permettant de se mouvoir aisément sur tous les chantiers.

Alors que s’annoncent la fin des diesels dans les grandes agglomérations, que l’urbanisation ne cesse de se densifier avec, en corollaire, une exiguïté accrue des espaces, l’alliance de l’architecture et de la technologie de la nouvelle Mecalac e12 ouvre la voie à des chantiers urbains plus sûrs, plus propres et plus efficaces.

Les chiffres

  • 100% électrique
  • 146 kWh de capacité
  • 8 heures d’autonomie
  • 6 à 7 heures pour recharger les batteries - 3X plus de durée de vie par rapport à des batteries classiques
  • 2 moteurs électriques
  • 0 émission de CO2 et de particules polluantes

Trait d’union entre la machine et l’accessoire

Mais Mecalac lancera également à Intermat l’interface intuitive et innovante, Connect Energy Link, version améliorée de la Connect a déjà été récompensée par un Intermat Innovation Award en 2015 pour sa légèreté, son intégration, sa facilité d’utilisation et sa sécurité. Cette nouvelle version a évolué vers la connexion automatique des lignes hydrauliques et électriques de la machine avec l’accessoire hydraulique.

En plus de la productivité améliorée qui en découle naturellement du fait du gain de temps habituellement passé à chaque changement d’accessoire, ce dispositif offre également plus de sécurité et de confort à l’opérateur.

Technologie et simplicité d’usage

La reconnaissance intuitive, qui adapte électriquement et hydrauliquement la machine à l’accessoire, s’effectue grâce à la technologie  Rfid (Radio Frequency Identification). Cette innovation Mecalac, brevetée, associe un capteur installé au bout du bras articulé de la pelle et une puce électronique implantée sur l’outil hydraulique. Et comme toujours chez Mecalac, la technologie avancée génère une grande simplicité d’usage.

Ainsi, godets, débroussailleuse, compacteur, marteau, etc., chaque outil hydraulique requiert un paramétrage précis. Avec la Connect Energy Link, la reconnaissance des accessoires est intuitive et immédiate. Tout est paramétré en amont et se règle automatiquement depuis le poste de pilotage, sans intervention du conducteur et sans efforts physiques. Le réglage des débits/pressions est pris directement en charge par le système.

Nous vous recommandons

Partage d’expériences chez Hyundai

Partage d’expériences chez Hyundai

Début octobre, Hyundai Construction Equipment Europe (Hcee) a organisé ses «journées découverte» internationales à Tessenderlo, où se trouve le siège européen du groupe. L’événement[…]

19/11/2018 | Hyundai
40.000e bull de grande taille chez Cat

40.000e bull de grande taille chez Cat

Nouvelles visseuses Bosch, plus puissantes et plus compactes

Nouvelles visseuses Bosch, plus puissantes et plus compactes

Solutions à 360° pour le secteur de la transformation du bois

Solutions à 360° pour le secteur de la transformation du bois

Plus d'articles