Suivre La Chronique

Mercedes-Benz Trucks: une flotte innovante de dix poids lourds électriques

Sujets relatifs :

,
Mercedes-Benz Trucks: une flotte innovante de dix poids lourds électriques

Mercedes-Benz eActros

© Daimler AG – press photo

Mercedes-Benz Trucks est un pionnier des poids lourds électriques depuis 2016. Il passe maintenant à l’étape logique suivante en donnant à certains clients l’occasion de tester sur route l’eActros, son camion électrique en Suisse et en Allemagne.

Au cours des prochaines semaines, dix véhicules déclinés en deux versions, avec un poids brut de 18 ou 25 tonnes, seront livrés à des clients qui testeront leur usage au quotidien et leur rentabilité en conditions réelles. Ces essais permettront de définir avec précision ce qu’il reste à faire sur le plan technique, mais aussi en termes d’infrastructure et d’entretien. L’accent sera mis d’abord sur le transport et la livraison de marchandises en milieu urbain, puisque les distances à parcourir correspondent à celles qu’est capable de couvrir ce véhicule électrique.

Des matériaux de construction aux denrées alimentaires

Pour ces transports routiers de marchandises, allant des matériaux de construction aux denrées alimentaires en passant par les matières premières, les chauffeurs de l’eActros bénéficieront d’une formation spéciale et testeront les camions en conditions réelles pendant douze mois, après quoi les véhicules seront confiés à de nouveaux clients pour une période d’une même durée. Le but est d’atteindre le stade de la production en série et de la maturité commerciale pour une série de camions électriques, économiquement concurrentiels à partir de 2021.

Une autonomie de 200 km et des performances comparables à un camion diesel

L’eActros repose sur le même châssis que l’Actros. Mais pour le reste, l’architecture du véhicule a évidemment été configurée de manière à accueillir un système de propulsion électrique aux performances comparables à celles d’un camion diesel. L’énergie requise pour assurer une autonomie maximale de 200 km est fournie par deux batteries lithium-ion générant 240 kWh.

Les batteries sont rassemblées en onze groupes, dont trois sont implantés dans le châssis proprement dit et huit sous celui-ci. Les batteries haute tension ne se contentent pas d’approvisionner le système de propulsion, elles alimentent l’ensemble du véhicule. Les batteries se rechargent intégralement entre 3 à 11 heures, en tablant sur une capacité de charge réaliste de 20 à 80 kW pour un chargeur mobile installé au dépôt.

Nous vous recommandons

Première mission de Vera: transport autonome entre un centre logistique et un port

Première mission de Vera: transport autonome entre un centre logistique et un port

Vera, le véhicule électrique, connecté et autonome de Volvo Trucks, fera partie d'une solution intégrée pour le transport de marchandises d'un centre logistique à un terminal portuaire à[…]

24/06/2019 | Volvo TrucksLogistique
Prime aux véhicules propres dans les marchés publics en Europe

Prime aux véhicules propres dans les marchés publics en Europe

La Stib teste ses premières navettes autonomes

La Stib teste ses premières navettes autonomes

 Maxus, la camionnette électrique chinoise débarque sur le marché belge

Maxus, la camionnette électrique chinoise débarque sur le marché belge

Plus d'articles