Suivre La Chronique

Mesures hivernales chez Infrabel

Sujets relatifs :

, ,
Mesures hivernales chez Infrabel

© Infrabel

Pour lutter contre les pertes d’adhérence, surtout liées à la présence de résidus de feuilles mortes, Infrabel met en service chaque automne des trains de nettoyage des voies. Une technique consistant à déposer sur les rails un gel spécial a permis de réduire les minutes de retard des trains de voyageurs l’an dernier. Infrabel renforce donc ce dispositif dans le cadre de son plan automne/hiver.

La perte d’adhérence d’un train est un des phénomènes les plus handicapants pour la régularité du trafic. Elle survient principalement en automne, en raison de l’humidité ambiante, dans les zones où le relief est prononcé et est aggravée par la chute des feuilles mortes. Dès la mi-octobre, Infrabel met donc en circulation des trains de nettoyage. Pour ôter le film glissant qui apparaît sur le rail, diverses techniques existent, mais l’une d’elles a fait largement ses preuves l’hiver dernier. Elle consiste à déposer sur les rails, deux fois par jour, un gel composé de fécule de pomme de terre, de grains de sable et de particules métalliques (le sandite) juste avant et après les points d'arrêt. Il est en effet essentiel d'avoir une adhérence optimale à ces endroits, tant lors du démarrage que du freinage. Elle a permis de ramener le nombre de minutes de retard pour les trains de voyageurs à son niveau le plus bas depuis 3 ans. Une bonne raison qui a incité Infrabel à renforcer ce dispositif avec un train «sandite» supplémentaire qui  parcourra 175 km/jour, avec la prolongation du parcours du train «sandite» circulant depuis 2016 qui couvrira désormais 200 km/jour et avec l’utilisation de deux autres trains spéciaux (l’un raclant mécaniquement le rail, le second équipé d’un jet à haute pression). L’un cible le sud du pays, le second le Limbourg, ces trains circulant de nuit afin d’éviter de perturber le trafic.

Les équipes techniques ont par ailleurs réalisé la taille des talus le long des voies.

Veille météo

Avec le début de la phase de vigilance hivernale, les équipes d’Infrabel reçoivent plusieurs fois par jour des prévisions météorologiques spécifiques. Ces bulletins mettent en garde contre les phénomènes climatiques les plus susceptibles de perturber le trafic ferroviaire (chutes de feuilles, vent, givre, verglas et neige). Diverses mesures préventives peuvent alors être prises en fonction de ces prévisions.
De même, des inspections ciblées des infrastructures permettent d’identifier d’éventuels points critiques des rails et de la caténaire. Ces dernières semaines, les équipes de terrain ont également contrôlé le bon fonctionnement des installations de chauffage des aiguillages sur les voies principales afin qu’ils ne soient pas bloqués par la neige et le verglas. La commande du chauffage s'effectue de manière automatique depuis les cabines de signalisation et est par ailleurs peu énergivore, car son fonctionnement est réglé sur les mesures de température.

Racler et déblayer

La formation de givre sur la caténaire est également problématique en période hivernale, le givre pouvant perturber l'alimentation des trains électriques. Infrabel organise donc des trajets de trains spéciaux pour racler ce givre, notamment en province de Liège et du Luxembourg, mais aussi à Bruxelles (sur la ligne à grande vitesse vers la France).
Par contre, en cas de fortes chutes de neige combinées à un vent intense, le chauffage d'aiguillage n'est plus suffisant et il convient alors de mobiliser les équipes «neige» prêtes à déblayer la neige des voies, des aiguillages ou encore des passages à niveau.
L’ensemble de ces mesures, entre autres, permet en finale à Infrabel de faire rouler, en toute sécurité, quelque 4.000 trains par jour au bénéfice de ses clients (opérateurs ferroviaires, ports, aéroports, terminaux et 200 entreprises industrielles reliées au rail) et de ses 800.000 voyageurs quotidiens.

Nous vous recommandons

Contrat de maintenance pour les contrôles d’accès: investissement modeste, impact majeur

Contrat de maintenance pour les contrôles d’accès: investissement modeste, impact majeur

«Je ne m'inquiète pas de savoir dans quel état sont les portes de nos magasins et entrepôts, ni si elles ont besoin d'un entretien ou comment les pannes sont résolues. Pour cela, nous faisons confiance[…]

Découvrez le «camion-labo» Optifuel Lab 3

Découvrez le «camion-labo» Optifuel Lab 3

Stralis NP 460: Sustainable Truck of the Year 2019

Stralis NP 460: Sustainable Truck of the Year 2019

Total se renforce dans la mobilité électrique

Total se renforce dans la mobilité électrique

Plus d'articles